L'Actualité en Temps Réel

Dérives des « milices » à Touba : Les autorités compétentes doivent-elles sévir ?

Les « polices religieuses de la cité religieuse de Touba sont aujourd’hui dotées d’un pouvoir qui n’enchante pas la Police nationale de Ndamatou. Ces organisations en charge de l’application effective des interdits tels que fumer de la cigarette, là vente et la consommation d’alcool et le port de pantalon par les femmes, etc, dans la capitale du mouridisme se sont presque substituées aux forces de Police.

Elles dressent des check point et procèdent à des arrestations de personnes jugées coupables de délits de type religieux. Mais pour Commissaire Thiombane, chef de la Police de Ndamatou,il n’est pas question de laisser autant de prérogatives  à ces « polices religieuses » dont le seul travail devrait consister à un travail de renseignement.

S’il est vrai que les responsables de Safinatoul Amane et Khoudamoul Khadim font dans la menace à l’encontre du Commissaire Thiombane,il n’en demeure pas moins vrai que les autorités compétentes devraient prendre leur courage à deux mains et dissoudre ces « milices » qui ne font que des dérives combinées à des règlements de compte sur de paisibles citoyens.

La question aujourd’hui est de se demander si la République a les coudées franches pour mettre fin à ces « polices religieuses » qui se sont octroyées des pouvoirs exorbitants !

Assane SEYE-Senegal7