Accueil Actualités Système de parrainage : Macky prêt à mettre le Sénégal sens dessus-dessous...

Système de parrainage : Macky prêt à mettre le Sénégal sens dessus-dessous !

Le chef de l’Etat Macky Sall n’entend pas lâcher du lest pour son projet de loi portant sur le parrainage, nonobstant toutes les menaces et récriminations  à l’origine de ce « coup de force » en voie d’être avalisé à l’hémicycle. Lors du secrétariat  exécutif national de son parti, il  l’a savoir à ses proches. Et cerise sur le gâteau, le bureau de l’assemblée a été convoqué pour définir le calendrier à adopter. Comme pour dire que le front politique  va vers une confrontation inévitable entre protagonistes de la situation.

Le projet de loi portant sur le parrainage des candidatures lancé dans les circuits de l’assemblée nationale par le gouvernement a suscité un tel tollé au sein du pays que d’aucuns pensaient que le Président Macky et son pouvoir allaient reculer pour ne pas compromettre la stabilité du pays. Que nenni ! C’est aujourd’hui plus que jamais que le chef de l’Etat s’est retroussé les manches pour faire voter ce projet de loi à l’hémicycle. D’ailleurs après  avoir transformé  le palais présidentiel en quartier général de l’Alliance pour la République (Apr) en y recevant ses responsables et alliés, pour leur sommer de faire face à l’opposition, le premier sénégalais a également réitéré sa volonté de faire passer le parrainage, lors du secrétariat exécutif national de son parti. En effet il entend modifier la Constitution et le Code électoral à sa guise par l’introduction généralisé du parrainage citoyen à tous les candidats. Et ce, pour toutes les échéances électorales (Présidentielle, législatives et locales).Il a  déjà mis en place son Directoire de campagne. Comme pour dire que le Président Macky est prêt à mettre le Sénégal sens dessus-dessous pour assouvir ses desseins, au mépris du peuple sénégalais et de l’opposition. Mais le moins qu’on puisse dire, est que notre pays risque de chanter des lendemains sombres  avec cette absence notoire de consensus entre acteurs politiques en ce qui concerne le processus électoral. De surcroit le silence assourdissant des guides religieux censés voler au secours d’un landerneau politique écervelé s’ajoute à la montée d’adrénaline des sénégalais  qui ne comptent pas se laisser faire. S’il est avéré que « la démocratie  du peuple par le peuple et pour la peuple » est un sacerdoce pour le chef de l’Etat, ce projet de parrainage rejeté par tous ne placerait jamais notre pays dans une « zone rouge » en perspectives de la présidentielle de 2019.Comme c’est le cas présentement !

Senegal7.com

 

 

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments