Évasion, Agressions et Cambriolages : « ’Thiallé », et sa bande risquent la réclusion criminelle à perpétuité.

0

Poursuivis pour association de malfaiteurs, vol en réunion avec usage d’armes blanches et à feu avec moyen de locomotion, agression entre autres chefs d’accusation, Mamadou Mansour Diop dit Thiallé, Alex Mike Ode, Ibrahima Konaté, Mohamed Sané et Amath Ndiaye ont comparu, ce 4 janvier, devant la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar.

Il est reproché au gang d’avoir, au courant de 2017, procédé au cambriolage de 6 boutiques et des points de transfert d’argent. Il est également reproché au groupe d’avoir soustrait des ordinateurs portables, des portables avec moyens de locomotion.

La bande avait à sa tête, celui qui est considéré comme un des plus grands bandits du pays : Mamadou Mansour Diop, un évadé de la prison de Rebeuss qui est également poursuivi pour ce délit en plus de la tentative de meurtre sur des agents pénitentiaires.

Devant le président de la chambre criminelle, ce dernier revient sur sa vie de fugitif. « On m’a attrapé aux Parcelles Assainies en 2013 avec Amath Guèye pour agression. On m’a condamné à 9 ans de prison avant que je ne m’évade. J’ai fait 1 an et 2 mois avant que les policiers ne m’arrêtent à nouveau, ils ont tiré des coups de feu sur moi, quand ils procédaient à mon arrestation », a relaté le chef de la bande âgé de 35 ans.

Interpellé sur la série de cambriolages ayant permis d’empocher des sommes d’argent avoisinant les 6 millions FCFA sur les axes Liberté 5, Castor, Avenue Bourguiba, Grand Mbao, ‘’Thiallé’’ se dédouane et s’en prend à la police.(…).

Cependant, le procureur général a invité la cour à retenir Mamadou Mansour Diop, Ibrahima Konaté et Alex Mike Ode pour association de malfaiteurs, vols avec usage d’armes avec moyens de locomotion et les autres chefs d’accusation qui pèsent sur eux. Il a requis la réclusion criminelle à perpétuité contre ces derniers.

La defense de Alex Mike Ode a plaidé la relaxe pour son client à défaut de son acquittement en se basant sur les déclarations de ce dernier lesquelles nient toute implication et rejetent les charges depuis le début de l’enquête.

Les conseils de Mouhamed Sané et Amath Ndiaye ont appuyé l’acquittement demandé par le procureur.
L’avocat de Ibrahima Konaté a, pour sa part, mis en exergue les violences infligées à son client pour lui faire accepter des déclarations qu’il n’a pas tenues.

« Mon client vous a dit à la barre qu’il n’a jamais volé de sa vie mais mieux, il a été violenté à la police pour lui faire porter le chapeau », a expliqué Me Malick Mbengue qui remet en cause le procès verbal des enquêteurs en relevant certaines incohérences. Il a plaidé l’acquittement en faveur de son client.

Le conseil du principal mis en cause à savoir Mamadou Mansour Diop alias ‘’Thiallé’’, s’est dit déçu du réquisitoire du procureur à l’encontre de son client, car relève-t-il, la réclusion criminelle à perpétuité retenue contre ce dernier était comparable à la mort.

« Rien ne vaut la récupération. Quelque soit votre opinion, M. le président, acceptez-lui le fait qu’il ait engagé sa responsabilité, il l’a dit ici qu’il assume ses actes donc faites lui une application extrêmement bienveillante de la loi », a déclaré l’avocat de ‘’Thiallé’’.
L’affaire est mise en délibéré au 18 janvier prochain…

Assane SEYE-Senegal7

 

Leave a comment