Accueil Actualités Oumar Sall : « Le passage de l’analogie au numérique est un...

Oumar Sall : « Le passage de l’analogie au numérique est un échec »

Pour Omar Sall producteur cinématographique, le passage de l’analogie au numérique est un cuisant échec. Selon lui  le numérique ne devrait à s’arrêter à faire des antennes et des décodeurs.

Oumar Sall était ce dimanche l’invité de Jury du dimanche. Il est Coproducteur du film « Atlantique » avec la réalisatrice MatI Diop, sélectionné pour la Palme d’or du 72e festival de Cannes (France). Face au journaliste Mamoudou Ibra Kane, le producteur a décrié le passage de l’analogie au numérique. « Je dis que le passage de l’analogie au numérique est un échec parce que, à la base, il s’agissait de bataille de contenus », indique-t-il. Pis, il constate pour s’en désoler que tout ce qui a construit  l’industrie  cinématographique est battue en brèche par le numérique. « L’image est facile d’accès. Profiter du numérique, ce n’est pas seulement une question de décodeur ou d’antenne. C’était une bataille des contenus », déplore-t-il. A son avis, le numérique devait aider à impulser le dynamisme des jeunes, à revoir les cahiers de charges et ne devait pas s’arrêter à faire d’antenne et de décodeur.

Assane SEYE-Senegal7