Accueil Actualités Première réalisation du pouvoir de Macky : Un taux de...

Première réalisation du pouvoir de Macky : Un taux de croissance à 7,6%

Depuis l’avènement du Président Macky à la tête de notre pays, le taux de croissance connait  des bonds  spectaculaires consécutifs à une succession de records  budgétaires battus, de performances en matière de croissance économique et de cadre macroéconomique renforcé.

 

Le taux de croissance d’un pays se calcule  par rapport à l’évolution du produit intérieur brut (PIB), qui représente la somme des richesses produites par toutes les entreprises d’un pays sur une période donnée. Pour la première fois depuis 1980, le Sénégal enregistre une moyenne de croissance économique de 6,6% sur la période-2014-2018 contre 3% sur la période 2009-2013.En effet depuis 2014 et pendant 5 ans, le taux de croissance a successivement dépassé les 6%.Dans un contexte de maîtrise de l’inflation et de réduction constante du déficit budgétaire qui, de 6,7% en 2011, a été ramené à 4,2% en 2016, 3,7% en 2017, 3,5% en 2018 et projeté à 3% en 2019. Le solde du compte courant de la balance des paiements poursuit sa tendance baissière de 8,6% du PIB en 2012 à 4,2% du PIB en 2016 grâce à une augmentation plus rapide des exportations par rapport aux importations. La remontée observée en 2017 (7,2%) et 2018 (7,6%) est imputable au renchérissement des cours du pétrole. Car, l’environnement  macroéconomique tributaire de la globalisation de l’économie mondiale déteint sur les économies locales comme la nôtre. N’empêche, le taux de croissance du pays est aujourd’hui à 7,6%.Ce qui se ressent dans le vécu quotidien des sénégalais pour la plupart. Et cette vitalité de l’économie est la résultante des multiples projets impulsés par le Plan sénégal Emergent. Aujourd’hui, même si tout n’est pas rose, il reste certain que pour développer un pays, on n’en fera jamais assez. Et le Président Macky aura réussi à redresser l’économie Sénégalaise longtemps engluée dans des plans  des plans d’ajustement structurels tels que le plan. Sakho-Loum, entre autres. Si le Sénégal tend vers une croissance à deux chiffres, il reste certain qu’avec la découverte du pétrole et du gaz, l’économie va pour sûr atteindre sous peu le niveau de développement des grands pays émergents. Ce qui veut dire que la première réalisation du pourvoir de Macky, c’est d’arriver aujourd’hui à hisser l’économie de notre pays à un niveau de croissance qui pourrait atteindre la croissance à deux chiffres.

 

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

 

 

 

 

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments