Accueil Actualités Terme Sud : Dieu, Macky, 79 familles expulsées, le pouvoir

Terme Sud : Dieu, Macky, 79 familles expulsées, le pouvoir

pouvoir

La Loi  c’est la loi mais elle est à hauteur d’homme. Même si au prix de moultes équilibrations, la hiérarchie militaire est parvenue à obtenir le déguerpissement des 79 familles de militaires de Terme Sud à Ouakam, il reste que le Chef de l’Etat ne peut  se complaire à cette humiliation de ses compatriotes jetés à la rue. Le président Sall est le père de la nation. C’est à lui qu’incombe la responsabilité de trouver un gîte à ces familles sacrifiées sous l’autel d’un commandement vorace.

Désormais, les sénégalais ont compris que le sabre de la justice ne s’abat que sur la tête  des citoyens vulnérables.Des citoyens qui n’ont aucune attache dans le cercle du pouvoir .Pour s’en convaincre, il suffit de franchir à reculons la guéguerre entre les deux magistrats de Kaolack.

Une guéguerre qui  a au final,  accouché de la volonté de la chancellerie, de liquider le président de l’Union des Magistrats du Sénégal (UMS).Ce qui conforte la mainmise de l’exécutif sur la justice.

Une adversité qui ne cesse de déchirer la conscience des sénégalais qui comprennent au final que ce ne sont pas les magistrats qui sont en cause pour le bon fonctionnement de la justice, mais bien une chancellerie dont l’arrière-boutique chante des lendemains sombres pour le Sénégal.

Dans la besace des velléités d’iniquité couverte par le pouvoir, nous pouvons verser  l’affaire Aliou Sall, l’affaire Mansour Faye et autres proches du Chef  tous protégés sous son aisselle.

En face, ce sera le désastre sur Karim Wade et Khalifa Sall. Des opposants notoires qu’il fallait vouer aux gémonies pour assouvir des intérêts partisans.

Et ces exemples ne constituent que l’iceberg d’un faisceau de prévarications dont s’emploie le Macky pour écraser le peuple ou presque. En effet l’affaire Terme Sud devrait empêcher le Chef de l’Etat de dormir du sommeil du juste.

Penseriez-vous que le président Sall pourrait se rendre humblement à Ouakam pour constater de visu 79 membres de « sa famille » expulsées de leurs logements et dormant à la belle étoile ?

Nous ne pensons pas que le président Sall puisse réussir ce challenge dont la portée politique est incommensurable. En arriver là, partageant avec les sénégalais leur douleur, leur chagrin et leur désarroi, le président ne peut se le permettre.

Pourtant, lorsqu’il fût porté  à la tête du pays en 2012, et submergé par l’euphorie de l’entame de son pouvoir, il avait affirmé qu’il « était à la disposition de tous les sénégalais ».

Pourquoi diantre aujourd’hui ,79 membres de « sa famille » sont jetés à  la rue sans qu’il ne daigne manifester  la plus petite compassion à leur égard même si c’est la Cour suprême qui a tranché ce vieil dossier. A quoi sert le pouvoir si ce n’est venir à bout des problèmes de nos compatriotes !

Dieu, Macky, 79 familles expulsées, le pouvoir. La Loi est à hauteur d’homme, malheureusement le Macky ne connait que l’épreuve de la force. Le monde ne sera pas  détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent agir et qui refusent d’intervenir. Cette maxime d’Enstein clôt notre piste de réflexion.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici