L'Actualité en Temps Réel

Abdoulaye Mbow : « Il n’ya pas de nouvelle Constitution autorisant un Président à faire plus de deux mandats »

Le débat sur une troisième candidature du Président Macky Sall continue de cristalliser l’attention de nombre de nos compatriotes.Et les journalistes et analystes politiques à l’instar d’Abdoulaye Mbow ne sont pas en reste.

 » La majorité de ceux-là qui entretiennent un débat autour d’une troisième candidature de Macky Sall sont intéressés par des prébendes politiques.

L’un dans l’autre, ce qu’il faut savoir ,précise-t-il ,c’est que l’Apr ne sera plus la même le jour où le Président Macky Sall fera sa déclaration officielle de candidature.

Qu’il soit candidat ou pas en 2024,le Benno sera un autre Benno le jour où le Président Macky Sall déterminera clairement sa position concernant la présidentielle de 2024.A en croire notre interlocuteur, ce jour-là, des personnalités politiques vont quitter l’Apr et Benno. Mimi Touré sera le réceptacle de toutes ces frustrations.

Elle sera également le réceptacle des anti-troisième mandat qui attendent le bon moment pour se décider. »Si l’on se rappelle de la jurisprudence de l’ancien Chef d’Etat, Me Abdoulaye Wade, entre 2011 et 2012, et qui avait conduit à la mort de 11 Sénégalais, je crois bien que ce sont ceux-là qui sont aujourd’hui au pouvoir qui combattaient la troisième candidature d’Abdoulaye Wade.

Ils combattaient aussi pour la défense de la Constitution à tous les niveaux et à toutes les échelles. Il ne s’agit pas de parti politique. Mais c’est une participation active de la société civile qui avait donné naissance aux évènements du 23juin à travers le mouvement M23… »,rapporte le Témoin.

Assane SEYE-Senegal7