Défenseur du Chef de l’Etat : Que devient Boun Abdallah Dionne ?

Ce n’est point un questionnement qui ne suppose souvent pas  de réponse mais bien une question basique. Que devient l’ex-Secrétaire général de la présidence de la République ? On ne peut répondre à cette question de but—en-blanc mais on peut à tout le moins en esquisser des pistes de réflexion. Car, l’homme d’une loyauté sans égal à l’endroit du Chef de l’Etat,a toujours remporté les challenges à lui mis en orbite par son Chef.

D’une loyauté sans faille  qu’on lui connait vis-à-vis du Chef de l’Etat Macky Sall,Mahammad Boun Abdallah Dionne a connu des réussites aux côtés du Président de la République, Macky Sall. Premier ministre, tête de liste de la majorité aux Législatives de 2017, patron du directoire de campagne du candidat Macky Sall, réélu à 58,26% à la présidentielle de 2019,…l’auréole dont les peintres coiffe les champions n’était qu’une petite représentation de l’aura de Mahammad Dionne au sein de la majorité au pouvoir depuis 2012,note l’Observateur.

Déterminé à servir de bouclier à son Chef  de tout temps et en toute circonstance, l’ex Secrétaire général de la présidence de la République est d’une constance qui force le respect. Mais la question que se posent nombre de sénégalais c’est de savoir que devient Boune Abadallah Dionne ? « Mahammad est au chômage »,taquine un proche du Chef de l’Etat. Mais il rengaine d’un ton sérieux : « Des gens comme Mahammad Dionne,on en voit rarement en politique.

Certes, on ne l’entend pas dans les  médias, mais il reste très impliqué dans la gestion du pays ».Est-il consulté par le Chef de l’Etat avant de prendre certains décisions. « ça,je ne saurais vous le dire », conclut cet agent plus que secret du Palais. Toutefois, pour nombre de politologues de la place, l’absence de l’ex-occupant de la Primature est sujette à débat. Pour Dr Momar Thiam, enseignant chercheur en marketing politique, le silence de Boun Dionne dans ce mutisme ambiant qui accompagne tous les autres ténors –Aly Ngouye Ndiaye,Makhtar Cissé Oumar Youm…) qui sont sortis de l’attelage gouvernemental, donne l’impression qu’il ya des règles préétablies pour qu’ils ne s’expriment pas trop dans les médias.

Mais pour Dr Momar Thiam, c’est Boun Dionne qui allait au front. Que c’est lui qui orchestrait pratiquement toute la politique que le président voulait mettre en place.(…).Pour l’analyste politique, il y a un vide communicationnel qui est là et qui fait qu’avec l’absence de Dionne, l’action gouvernementale ne se trouve pas érigée en termes de communication, non seulement auprès des médias, mais aussi au sein de l’opinion.

Assane SEYE-Senegal7