Le King Fahd Palace agonise : Le PDG Racine SY se concentre sur sa campagne électorale

0

Ce qui se passe au King Fahd Palace (KFP) dépasse l’entendement humain. Cet hôtel qui symbolise le luxe à Dakar tourne au ralenti depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19, le 3 mars 2019, au Sénégal. Des employés subissent les contrecoups de cette crise. Ils sont mis au chômage technique ou limogés et parallèlement des journaliers sont recrutés. Pendant que le KFP sombre, le directeur général se concentre sur sa campagne pour les élections locales du 23 janvier 2022.

Ce qui se passe au King Fahd Palace (KFP) dépasse l’entendement humain. Cet hôtel qui symbolise le luxe à Dakar tourne au ralenti depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19, le 3 mars 2019, au Sénégal. Des employés subissent les contrecoups de cette crise. Ils sont mis au chômage technique ou limogés et parallèlement des journaliers sont recrutés. Pendant que le KFP sombre, le directeur général se concentre sur sa campagne pour les élections locales du 23 janvier 2022. Et si la direction de l’hôtel fait comme bon lui semble, c’est parce que le ministère en charge de ce secteur et le président Macky Sall laissent faire.

Des journaliers utilisés pour faire fonctionner la boite

Le président Macky Sall, qui veut lutter contre le chômage des jeunes, devraient faire un tour au King Fahd Palace (KFP) pour voir que la direction fait tout le contraire de la mission qui lui est assignée.  Depuis le début de la pandémie ce sont 60 journaliers qui assurent le service au moment où les détenteurs de CDI sont licenciés. On se rappelle de l’affaire des 79 travailleurs licenciés par des SMS. Alors la question à se poser est de savoir comment font les autres hôtels pour fonctionner et garder leurs personnels au moment où  le King Fahd peine à faire pareil ?

Assane SEYE-Senegal7

 

Leave a comment