Liquidation DMEDIA : Le mal nécessaire !

En prélude aux élections locales prévues le 23 janvier 2022,le leader du mouvement « Geum sa Bopp » Bougane Guèye Dany  a certes été financièrement pressurisé, mais il n’en demeure pas moins que sa côte de popularité s’en est retrouvée décuplée. Un mal nécessaire lui est servi relativement au gel des  comptes de son groupe de presse. Du coup, le Macky  lui  a assuré sa promotion politique  même si par ailleurs,  le fisc a servi de prétexte pour frapper  à ses portes.

Depuis l’enclenchement de la liquidation des DMEDIA que d’aucuns qualifient  de contrôle de conformité d’avec le fisc, Bougane est transformé en victime d’acharnement politique .Surtout en cette période pré-électorale où tous les acteurs politiques se préparent aux prochaines échéances locales.

Bougane aux yeux des Sénégalais est un Patron de médias mais aussi un homme politique qui s’est imposé de fort belle manière et que le pouvoir de Macky Sall cherche vaille que vaille à  asphyxier financièrement pour mettre fin à ses activités politiques.

Et ce qui conforte cette thèse, c’est indubitablement son opération « Tib Tank » qui a consisté à emboiter le pas au Chef de l’Etat naguère en tournée économique  dans le pays pour « effacer  ses traces ».

Et cette posture éminemment politique du chef de fil de « Geum sa Bopp » n’aurait certainement pas plu au Premier Sénégalais qui ne s’attendait  pas à un affront aussi spectaculaire et aux conséquences politiques inestimables. Car, faut-il le rappeler, en politique, aucun acte n’est anodin.

Et Bougane qui ne recule jamais devant l’adversité  a fait face à un Président de la République qui n’a jamais reculé devant l’adversité. Du coup, la  confrontation de ces deux hommes politiques allait logiquement déboucher sur un « entrisme » au détriment du Patron DMEDIA.

Au demeurant, avec la pression nationale et internationale de nos compatriotes et le rôle primordial joué par le Groupe DMEDIA dans la consolidation de la démocratie, le pouvoir de Macky ne pouvait omettre le peuple Sénégalais dans ce bras de fer burlesque.

Sur le plan politique, Bougane Guèye Dany tient désormais en main son corpus politique national et au niveau de la diaspora. Sa côte de popularité s’en est retrouvée ragaillardie à cause des épreuves qu’il a endurées.

De toute évidence, aujourd’hui, Bougane peut se prévaloir d’une bonne pêche politique car  sa posture victimaire lui aura porté chance  à l’instar d’Ousmane Sonko, Idrissa Seck et autres personnalités de notre landerneau politique national. Le Macky aura donc bien réussi la promotion politique du leader de « Geum Sa Bopp » par le biais du fisc..

Assane SEYE-Senegal7