L'Actualité en Temps Réel

Macron en «slip kangourou» : nouvelle récidive de l’afficheur du Var

Michel-Ange Flori, déjà condamné pour avoir occupé les panneaux publicitaires représentant le président en dictateur, revient à la charge après la crise des sous-marins, pointant une France humiliée par l’Australie.

Après la moustache d’Hitler, le képi de Pétain et la perruque de Louis XVI, place au «slip kangourou». L’afficheur sauvage du Var, qui avait placardé une image de Macron sous les traits du führer en juillet dernier à Seyne-sur-Mer et à Toulon, a récidivé ce week-end en changeant de registre.

Sur un panneau publicitaire de 4 mètres de hauteur situé aux abords de Toulon, le chef de l’État est apparu vêtu d’un slip à poche dit «kangourou», allusion directe à la crise des sous-marins où l’Australie a tourné le dos à la France en résiliant le contrat du siècle avec Naval Group. Fier de son coup, l’auteur a tweeté la photo de son œuvre samedi, commentant, narquois : «Même les Australiens n’en veulent pas, relate particulier. Une enquête a été ouverte par le parquet pour poursuivre Michel-Ange Flori.

Assane SEYE-Senegal7