Rebeuss-La rançon d’une justice équitable : Kilifeu sort,Mamadou entre !

0

Dans l’affaire dite des passeports diplomatiques, les effets collatéraux n’épargnent ni les gens du pouvoir encore moins ceux d’en face, notamment les activistes. Tous épinglés pour ces sésames touchant à la diplomatie de notre pays, le coup du hasard ne saurait  présumer d’une telle coïncidence de l’ordre contingent. Pourtant, ça a tout l’air ou alors le Temple de Thémis procède à son examen de conscience du point de vue de ses verdicts. Kilifeu sort de Rebeuss, Mamadou Sall entre. Ceux qui  criaient à la face du monde que la justice fait du « deux poids deux mesures » vont devoir déchanter car le temps « de la balance » aura eu raison d’eux !

A  Rebeuss,Kilifeu sort, Mamadou Sall entre. Point barre. Le temple de Thémis qui ne s’est jamais départi de son temps qui lui est d’ailleurs précieux ne cède ni à la pression de la rue encore moins à la vindicte populaire. Cette vindicte populaire voudrait dans certains circonstances se faire justice elle-même.

Mais s’elle obtient gain de cause, certains sénégalais louent les magistrats ,si le contraire se produit ,leur verdict  se décline en une justice « à deux vitesses ».A la limite, l’on est amené à se demander si le temple de Thémis n’a pas bon dos.

Ce jour,reste mémorable car l’activiste Kilifeu a humé l’air au moment où un proche du Chef de l’Etat s’est vu mettre le grappin à Rebeuss. Ceux qui s’extasiaient  à épingler la justice vont rester de marbre tandis que  leurs détracteurs applaudiront de mille mains sans en rajouter.

Dans l’exercice d’une justice rendue au nom du peuple, il convient de relativiser les choses et d’éviter de verser dans l’excès car tout  ce qui excessif est dérisoire. Et un pays sans justice, c’est presque une vie sans âme.

Seulement, il n’est nullement interdit au peuple d’étaler ses appréhensions, mais il est aussi dangereux d’annihiler la justice. Car, c’est un pilier de la démocratie, quoi qu’il se passe !

Assane SEYE-Senegal7

 

 

Leave a comment