Accueil Actualités A part la station présidentielle : Aliou dit ne s’interdire aucun autre...

A part la station présidentielle : Aliou dit ne s’interdire aucun autre poste du gouvernement

Clair comme l’eau de roche en la circonstance car le maire de Guédiawaye et Directeur Général de la Caisse de dépôt et consignation (Cdc) dit ne rien s’interdire à part le poste de chef de l’Etat. Comme pour dire que le frère du Président Macky lorgne déjà du coté de la présidence de l’assemblée nationale en attendant  probablement 2024.

L’après Macky se prépare déjà au sein de l’establishment apèriste. Et Aliou Sall qui a été le premier à annoncer les couleurs voudrait d’abord remonter les escaliers et au besoin, s’arracher l’antichambre de  l’Institution parlementaire afin de mieux se préparer en 2024.Dans un entretien à Jeune Afrique, le frère du Président Macky y va à cœur joie de son avenir politique. L’idée de briguer le suffrage des sénégalais ne l’effleure  guère pour le moment mais il précise ne rien s’interdire. « Hormis le poste de Président, je ne m’interdis rien », dit-il. Et si ces détracteurs tapis dans l’ombre du Président de la République ne cessent de l’épier, c’est parce qu’il avait voulu diriger la liste départementale de Guédiawaye de la coalition Benno Bokk Yakaar, lors des dernières législatives. Occasion idoine qui aurait pu lui permettre de se hisser à la tête de l’Institution parlementaire qu’il n’a de cesse de lorgner. Mais s’adressant à ces détracteurs du même camp, il martèle : « Quand je vois l’opportunisme de certains leaders, je me dis qu’on n’a pas le droit de laisser faire ces guignols », peste-t-il.

Assane SEYE-Senegal7

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments