L'Actualité en Temps Réel

Abdou Fall à Ousmane Sonko : « On a pas besoin de faire 1000 morts pour accéder au pouvoir »

« Les lois sont faites par les hommes. Je ne prétends pas aimer ce pays mieux que les magistrats. Le président Abdoulaye Wade a toujours dit ceux qui pensent que c’est maintenant qu’il faut faire de l’agitation. Nous, les types d’agitations qu’on voudraient, on l’a fait et on l’a pas aujourd’hui surtout en terme d’intensité et de taille », a-t-il  laissé entendre.

Abdou Fall est d’avis qu’être président de la République ne vaut pas un activisme politique qui peut aboutir à mort d’homme. « Nous, on ne s’est pas battu pour qu’on ait un pays stable, une démocratie apaisée qui permet le changement sans arriver nous laisser emporter dans des logiques d’activistes. On a pas besoin de faire 1000 morts pour accéder au pouvoir », a-t-il déclaré.

Avant d’inviter les acteurs politiques de tous bords au respect des institutions. « La nation, c’est notre mère, l’Etat, c’est notre père. On ne les attaque pas. On ne les touche pas. C’est notre intégrité. C’est notre sécurité. Comme on dit: un Etat trop fort peut nous écraser mais un Etat faible nous mène en péril.. Il faut qu’on soit suffisamment responsable pour qu’en toute circonstance, l’autorité de l’Etat soit sauvegardé . Parce que si on remet en cause cette autorité, on crée un système d’anarchie dont personne ne peut échapper”, a averti Abdou Fall.

Diaraf DIOUF Senegal7