Ageroute

Abus de confiance: l’importateur de riz Moustapha Tall grugé de 5 milliards par ses deux frères

L’importateur de riz a Mamadou Tall dit Pape Tall et son jeune frère, Seydina Alioune Tall devant le juge pour un détournement de 5 milliards.
Poursuivi pour le montant de 3 milliards 527 millions de nos francs, Mamadou Tall dit Pape Tall, soutient qu’il gérait le magasin de Kaolack en tant qu’associé.

« L’argent ne passait pas entre mes mains. C’est le comptable qui était le responsable de la caisse. La Sagam, mandataire de la Sgbs, récupérait l’argent tous les matins. Chaque week-end, Moustapha Tall faisait un inventaire. J’ai géré ce magasin de riz de 1993 à 2001, avant d’être affecté à Dakar », confie-t-il.

Pour ce qui est des centaines de millions retrouvées dans son compte bancaire, Pape allègue qu’il vendait parallèlement du sucre, du mil, du pétrole.

Lui emboîtant le pas, son petit frère, Seydina Alioune Tall, accusé d’avoir fait main basse sur la somme de 2 milliards 339 millions FCFA, indique : « J’étais le gérant du magasin de Dakar. Mais, il ne nous payait pas. Je gagnais des commissions auprès d’autres clients d’importateurs. C’est ce qui m’a permis d’alimenter mon compte bancaire à hauteur de 15 millions de francs. Ensuite, j’ai acheté un terrain à Saly. »

Appelée à la barre pour témoigner, Mame Diarra Tall qui est sous le coup d’une plainte de la partie civile, affirme : « Nous sommes issus d’un même père et d’une même mère. Moustapha Tall raconte des contrevérités. Je gérais le magasin de Kaolack après le départ de Mamadou. Ma mère ne mérite pas ça. »

Toutes les deux parties réclament la somme de 10 milliards de nos francs, à titre de réparation.

Verdict, le 10 novembre prochain.

Fanta DIALLO BA-senegal7