Accusés de viol et pédophilie: Un marabout et sa belle-famille se déchirent à la barre

1

Babacar Konté un marabout attrait à la barre, hier, devant le tribunal de grande instance de Pikine-Guédiawaye, pour viol suivi de grossesse, pédophilie et charlatanisme. Après toutes ces accusations, Babacar Konté a  vu sa femme prendre sa défense. Le dossier est mis en délibéré pour vendredi.

L’affaire de viol risque de détruire des familles. S. Mbaye, âgée de 15ans est une élève en classe de 5éme. Elle a accusé le mari de sa grande sœur comme étant l’auteur de sa grossesse de 7 mois. La petite fille vie à Sicap Baobab avec sa tante, mais elle rend très souvent  visite Yandé Mbaye sa grande sœur qui habite à Case-ba.

Son beau frère lui proposait des sciences de prière pour ouvrir ses chances dans la vie. Et pour que ça marche, le marabout lui faisait comprendre que l’acte sexuel fait partie du processus. «Mon beau frère trouvait souvent un moment d’intimité avec moi, soit lorsque ma sœur était occupée, soit quand elle sort pour une courte durée. La première fois, il m’avait demander de lui apporter un verre d’eau et de formuler des vœux afin qu’il m’aide d’avoir d’excellent résultat à l’école. Il a mis un produit dans la tasse, car l’eau avait changé de couleur», raconte t-elle.

Après l’avoir but, S. Mbaye a soutenu qu’elle ne sentait plus les mouvements de corps et Babacar Konté en a profité pour abuser d’elle. «Après son forfait, il m’a supplié de rien raconter à personne. Depuis ce jour, quand je vais chez ma sœur, il en profite pour abuser de moi et je retrouve mes esprits justes après son acte. A chaque fois, il commence par des caresses et des attouchements. Je n’ai pas osé parler à Yandé, de peur qu’elle ne me croit pas », a-t-elle narré.

Nafy Mbaye l’une des grandes sœurs de la victime pour renseigner que le marabout est un habitué des faits. «Il a essayé de faire ça avec ma belle-sœur qui a quitté sa chambre en vitesse. De même qu’a une des copines de la petite. Il aime trop les filles.  Avant même son mariage avec ma grande sœur Yandé Diop, il me faisait des caresses mais je l’ai arrêté net», a-t-elle révélé.

Le marabout de 46 ans, père de 3 enfants a réfuté toutes les accusations qui pèsent sur son dos. Il explique qu’il n’a reçu qu’une seul fois la plaignante pour une science de consultation. Pour sa femme âgée de 32 ans ne croit pas à ces  reproches.  « C’est une affaire de famille et on ne peu pas tout dire »,  lâche t’elle. Mais sur insistance de l’avocat de la défense Serigne Diongue, la dame finit par livrer sa par de vérité : « Rien ne peut se passer chez moi sans que personne ne soit au courant. Je ne quitte jamais chez moi si ce n’est pour aller chez ma mère. Je ne dis que la vérité, car je suis plus préoccupée par l’avenir de mes petites sœurs que tout autre chose. Ma mère veut détruire mon mariage, comme elle l’a fait avec mes deux précédentes unions », a expliqué Yandé Diop.

Serigne Diongue a plaidé pour la relaxe pure et simple au bénéfice du doute. En effet, il ajoute et précise que pour des affaires de ce genre, ordonne n test Adn le temps que le prévenu reste en prison. Ceci, pour déterminer le père de l’enfant.

Abdou Khadre Mboup

Show Comments (1)