L'Actualité en Temps Réel

Aéroport de Cap Skirring : l’ARMP arrête le ministère des transports

La réhabilitation de l’aéroport de Cap Skirring, au Sénégal, va devoir attendre. L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a donné gain de cause aux entreprises sénégalaises Sotracom et Rebotech, recalées en juin du processus d’appel d’offres, renseigne Africaintelligence.fr.

En attribuant le marché relatif aux travaux de réhabilitation de l’aérogare, de la tour de contrôle, de l’extension de la piste d’atterrissage et du parking ainsi que la réhabilitation de la voie d’accès à l’aéroport de Cap Skirring, la Direction des infrastructures aéroportuaires s’est heurtée à l’Armp qui a annulé le marché de deux lots de plus 5 milliards de francs Cfa.

La Direction des infrastructures aéroportuaires a fait publier un avis d’appel d’offres pour les travaux de réhabilitation de l’aérogare, de la tour de contrôle, de l’extension de la piste d’atterrissage et du parking ainsi que la réhabilitation de la voie d’accès à l’aéroport de Cap Skirring en deux lots : travaux d’extension de la piste d’atterrissage et du parking pour avions ; travaux de réhabilitation de l’aérogare, de la tour de contrôle et de la voie d’accès à l’aéroport