Accueil Actualités Affaire Benalla : vers l’ouverture d’une information judiciaire

Affaire Benalla : vers l’ouverture d’une information judiciaire

Les gardes à vue des cinq suspects, dont celle d’Alexandre Benella collaborateur d’Emmanuel Macron, ont été levées dans la soirée du samedi 21 juilletn dans l’enquête sur les violences commises le 1er-Mai à Paris, ils seront présentés dimanche à un juge d’instruction. En a croire à Franceinfo, Outre Alexandre Benalla, trois policiers soupçonnés de lui avoir transmis des images de video-surveillance filmées au moment des faits ainsi qu’un employé de LREM, Vincent Crase, seront déférés au parquet dans la perspective de l’ouverture d’une information judiciaire.

Les victimes présumées identifiées. La femme et l’homme frappés par le collaborateur d’Emmanuel Macron Alexandre Benalla, lors des manifestations du 1er-Mai, et filmés sur plusieurs vidéos, ont demandé à être entendus ultérieurement par les enquêteurs.

A lire aussi: Affaire Benella : La presse française fustige l’attitude d’Emmanuel Macron

Silence d’Emmanuel Macron. Au cœur de la tourmente, le chef de l’Etat est resté jusqu’alors silencieux. Il devait passer le week-end à travailler à Paris ou à La Lanterne près de Versailles.

L’Assemblée paralysée. A l’Assemblée. les débats sur le projet de révision constitutionnelle n’ont pas avancé d’un pouce et la séance nocturne a été annulée samedi soir après des heures de dialogue de sourds. L’opposition a réclamé une suspension jusqu’à la semaine prochaine, mais le gouvernement « souhaite la poursuite » des travaux, qui doivent reprendre dimanche à 9h30.

Oumar DIALLO/Senegal7