Affaire des 8000 m2 de Sertem: Les Etats-Unis s’invitent à la danse

Des rebondissements dans l’affaire du terrain de 8000 m2 de Sertem de Léopold Ngom. En réalité, des résidences pour l’Ambassade américaine devaient être construites par Sertem sur le site appartenant à Pierre Atepa Goudiaby.

Seulement, l’argent décaissé par les Etats-Unis valserait entre la famille Goudiaby et Taslim. Ce qui devait être un conte de fée va tourner au vinaigre d’autant que la fille de Pierre Goudiaby Atepa était mariée à ce même fils de Léopold Ngom.

En effet, le coupe a volé en éclats et le projet de construction tombe à l’eau. Seulement, les Etats-Unis réclament leur argent avec insistance pour ce qui pourrait être un incident diplomatique. Pourtant, l’Etat avait tout fait pour éteindre le feu en rendant le terrain aux Américains, seulement, Léopold Ngom l’avait muté au nom de Sertem.

Pour ne rien arranger, Pierre Goudiaby Atepa est divorcé d’avec Marianne M Goudiaby. Le dossier concernant l’ex-couple Goudiaby est le 4:18-bk-40953 du 29 mars 2018.

C’est un dossier assez complexe car ce sont trois camps qui se battent avec Pierre Goudiaby Atepa, son ex-épouse dont la fille est répudiée par Taslim Ngom.

Pierre Goudiaby Atepa qui ne veut en aucun cas rater la vente du site s’active -t-il en coulisses pour que les Etats-Unis mettent la pression sur la famille Ngom?

D’autant qu’il n’y a plus d’alliance matrimoniale. Reste à savoir maintenant dans quel camp est l’argent, bien que la logique voudrait qu’on lorgne du côté de Sertem et Léopold Ngom. Qui va rembourser le virement effectué par le Département américain ?

Assane SEYE-Senegal7