Accueil Actualités Affaire des bébés: les éléments de l’enquête qui accablent le personnel de...

Affaire des bébés: les éléments de l’enquête qui accablent le personnel de garde

L’enquête sur l’affaire des quatre bébés morts brûlés dans l’incendie à l’unité de néonatalogie  de l’hôpital Maguette Lô de Linguère connaît de nouveaux développements.

En effet, les enquêteurs ont mis au jour des éléments accablants pour le personnel de garde.

« Les gendarmes ont établi qu’aucun agent du personnel de garde n’était présent à l’unité de néonatalogie au moment du déclenchement de l’incendie qui a coïncidé avec l’heure à laquelle devait arriver la relève », note seneweb.

En somme, « si le personnel de garde était présent, la vie des bébés pouvait être sauvée ».
En plus, « il n’y avait aucun dispositif de surveillance pouvant permettre au personnel de savoir ce qui se passait dans cette salle ». Idem pour l’alarme-incendie.

Fanta DIALLO BA-senegal7