Affaire Free : Les données personnelles des sénégalais en danger

0

Dans cette forme  de confusion de dénominateur social  dûment élaborée par la Société « Saga Africa Holdings Limited »  et « Saga Africa Limited SA,les données personnelles  des Sénégalais se retrouvent compromises voire exposées en danger.

L’intégrité des données à caractère personnel des Sénégalais est-elle garantie dans des circonstances où ni l’entreprise qui a cédé la licence ni celle qui a acquis la licence ne sont en droit de collecter et de traiter ces données  à caractère personnel ?

Difficile de répondre à cette question de but en blanc. Tout ce que l’on sait, c’est que l’article 16,Acte uniforme sur le droit des sociétés commerciales et du Gie interdit le fait qu’un même nom,Saga Africa Holdings Limited, soit porté par deux sociétés qui sont pourtant distinctes.

Comme la licence a été cédée à une société de droit Mauricien ;il convient de se demander s’il existe entre le Sénégal et l’île Maurice  des accords internationaux  comportant une clause de réciprocité applicable au secteur des télécommunications ?

De toute évidence, c’est le flou total sur les données  à caractère personnel des Sénégalais détenus par ces sociétés. Aujourd’hui, l’Etat a-t-il les moyens de sauver ce qui reste. C’est à dire faire en sorte les données personnels de ses compatriotes  détenues par ces sociétés soient cédées à notre pays.

Dans tous les cas de figure, nos autorités ont encore manqué de vigilance sur cette confusion de nom entre deux  sociétés au dénominateur commun et dont une seule bénéficie du décret l’ayant attribué une licence d’exploitation. Quant aux données personnelles  de nos compatriotes, mystère et boule de gomme !

Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment