Accueil Actualités Affaire Ousmane Sonko : Si j’étais Mansour Faye

Affaire Ousmane Sonko : Si j’étais Mansour Faye

Mansour Faye

Dans sa réplique à Ousmane Sonko, le ministre Mansour Faye a usé de son répertoire d’audience pour faire mal au leader de Pastef. Or, en tant que personnalité, il devrait s’abstenir de divulguer des secrets au point de vouloir diffuser l’élément sonore d’une audience. Si le ministre venait à diffuser l’audio de sa rencontre avec Sonko, cela jouerait en sa défaveur. Parce que va à coup sûr déteindre sur sa crédibilité de ministre de la République.

Mansour Faye enregistre ses audiences

Chaque jour que Dieu fait, les ministres accordent des audiences à la pelle. Et si les Sénégalais savaient que certains enregistrent leurs propos, ils seraient beaucoup plus méfiants. C’est à ce jeu que s’est illustré le ministre Mansour Faye. Car, en voulant dénigrer le leader de Pastef, Mansour Faye a mis en nu son procédé. Et cela ne lui donne plus de crédit aux yeux des populations. Qui vont désormais savoir à quoi s’en tenir si toutefois qu’ils se redent auprès du ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale pour une audience fut-elle d’ordre politique.

Si j’étais Mansour Faye

Mansour Faye accuse Ousmane Sonko d’avoir essayé de bénéficier de sa position de beau-frère du président de la République. Un déballage sur l’opposant qui l’a taillé, la veille, sur son refus de déférer à une éventuelle convocation de l’Ofnac.

En effet, c’est Mansour Faye qui a soulevé tout ce débat qui lui a valu des critiques de tout bord. Son ignorance dont fait état Ousmane Sonko était réel en ce sens que le ministre ne savait pas que l’Ofnac fait partie des corps de contrôle mis en place par le chef de l’Etat dans le cadre de la bonne gouvernance. Il a fallu quelques jours pour qu’il se rende compte comme que tout Sénégalais qui gère les deniers publics est assujetti à un contrôle.

Sur sa réplique à Sonko lui traitant de menteur, le ministre n’a pas cherché loin. Il a menacé de faire diffuser l’élément sonore sur l’audience accordée au leader de Pastef. En tant que ministre de la république, Mansour Faye censé garder des secrets d’Etat n’allait même pas répondre à Ousmane Sonko. Il allat faire profile bas en lui laissant en tant qu’opposant de faire des commentaires sur cette sortie contre l’Ofnac. Car, c’est cette réplique contre Sonko qui a mis le feu aux poudres, parce que le leader du Pastef ne s’est pas laissé démolir politiquent par un adversaire venant du pouvoir en place qu’il combat tous les jours. Si Mansour Faye n’avait pas fait cette sortie sur l’audience accordée à Ousmane Sonko, ce dernier n’allait pas à coup sûr le traiter de «menteur».

Si Sonko n’avait pas réagi, l’opinion trouverait en lui un «traitre» politique qui critique le jour et négocie des privilèges la nuit.

Ce feuilleton Ousmane Sonko-Mansour Faye n’allait pas exciter.
Pape Alassane Mboup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici