L'Actualité en Temps Réel

Affaire Prodac : Les jeunes de Rewmi trainent Mame Mbaye Niang devant l’OFNAC

1

Le scandale financier du programme des domaines agricoles communautaires (Prodac) qui épingle le ministère du Tourisme Mame Mbaye Niang commence à prendre de l’ampleur. Pour cause, alors que le maire de Dakar a été emprisonné pour 1 milliard 800 mille FCFA, pour 29 milliards du Prodac, le procureur  répugne à s’autosaisir. C’est ce qu’à faire savoir le secrétaire général des jeunes de Rewmi, Mody Guèye qui entend porter l’affaire devant l’OFNAC.

Les jeunes du parti Rewmi ont décidé de porter le scandale du programme des domaines agricoles communautaires  (Prodac) devant l’OFNAC. Pour le secrétaire général des jeunes du parti d’Idrissa Seck qui s’exprimait, hier, sur les ondes de Sud Fm Mody Guèye, Khalifa Sall le maire de Dakar est sous les verrous pour avoir été épinglé dans le cadre de la gestion de la « caisse d’avance » de sa municipalité. Le pouvoir de Macky lui reprocherait des malversations financières estimées à un milliard 800 mille de FCFA. Mais avec le scandale financier du Prodac  estimé à 29 milliards de FCFA et dont le ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang serait épinglé, le procureur de la République peine toujours à s’autosaisir. Et c’est fort de ces « deux poids deux mesures » que Mody Guèye et ses camarades ont décidé de porter l’affaire devant l’OFNAC pour que justice soit faite. Déterminés à aller jusqu’au bout, ces Rewmistes sont d’avis  que les Sénégalais  se font déjà une religion  de l’impunité dont se prévaut  le pouvoir de Macky. Egalement dans les colonnes  du journal Observateur de ce mardi, Ababacar Guèye embouche la même trompette. Selon le secrétaire national en charge des élections de Rewmi, le Sénégal doit dépasser  ce traitement différencié et spécial de ses concitoyens devant la loi. Car, avec le dossier Prodac, Macky a montré qu’il y a une justice à deux vitesses, martèle-t-il.

Assane SEYE-Senegal7

 

Afficher les commentaires(1)