Affaire Serigne Assane  »Khelcom » : le conférencier avoue et explique son penchant

« C’est la fatalité et je l’accepte en tant que telle », a avoué Serigne Assane Mbacké « Khelcom » qui, a livré des aveux complets et signés face aux enquêteurs.

Selon libération, le conférencier homosexuel a révélé l’élément qui a basculé sa vie vers ce penchant. « Vers 1996, j’ai subi des actes de pédophilie de la part de M. Sylla qui avait pris ensuite la fuite. Mais je pense plus avoir été atteint mystiquement par T. Sène qui m’avait donné une potion magique (Soughouf). En fait, je voulais des prières pour être célèbre, avoir du « bayré ». Dès lors, il m’a donné cette potion qui a attisé mon penchant sexuel envers les jeunes hommes. Sur ce, j’ai sollicité un peu partout jusqu’en Gambie des prières pour rompre la malédiction, en vain », a soutenu Serigne Assane Mbacké « Khelcom ».

Il ne s’est pas arrêté là. « Ce penchant homosexuel me vient à l’esprit par intermittence. J’ai connu O. Diouf grâce à Baïdy Hamady Sow. S’agissant de H. Thimbo, je l’ai connu dans les mêmes conditions. Oui, j’avoue avoir entretenu des rapports sexuels avec eux. C’étaient des actes sexuels non protégés. J’avoue aussi avoir entraîné les deux jeunes à entretenir des rapports sexuels dans ma chambre» .