Accueil Actualités Affaire Sonko-Adji Sarr : Au-delà de l’aspect politique !

Affaire Sonko-Adji Sarr : Au-delà de l’aspect politique !

Dans l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr,la politique  est au début et à la fin de tout le processus, eu égard   aux  élucubrations qui l’ont engendré. Un enjeu politique majeur est sous-jacent à cette affaire de viol. A l’évidence, s’il est vrai que la justice  traite du factuel, il n’en demeure pas moins vrai que dans ce dossier tout aussi sulfureux, la finalité politique présage de deux choses  l’une. Le chaos dans tout le pays ou alors une paix durable. La dernière option importe plus pour tous les  Sénégalais.

La politique, c’est l’art de la technique qui fait travailler toutes autres  sciences. Ce dicton  tout aussi péremptoire, nous propulse  en effet au cœur de l’affaire Ousmane Sonko. Une  affaire symptomatique   d’un jeu politique biaisé et d’une démocratisation de façade sous nos cieux.

Au nom du pouvoir et de l’avoir, s’il faut brûler ce pays, seuls les politiciens en seront capables. Personne d’autre. Mais  au demeurant, nous rendons grâce à Dieu puisque nos chefs religieux ont sauvé le Sénégal d’un chaos national.

On a beau épiloguer sur l’affaire de viol  présumé sur l’affaire Ousmane Sonko, mais l’on revient toujours sur l’épicentre de ce feuilleton burlesque. De fond en comble, l’enjeu est éminemment politique. La justice n’est pas cependant désavouée, c’est l’usage qu’en fait la chancellerie qui pose problème et qui continue de tarauder l’esprit de nos compatriotes.

Le pouvoir a raté le coche grâce aux Chefs religieux qui ont stoppé les violences nées de l’arrestation du leader de Pastef lui-même  élargi sous la pression des manifestants. Mais l’on s’achemine vers une remise du glaive car, les gens du pouvoir travaillent encore à retourner la situation en leur faveur.

Ils agitent la mise en place d’une commission d’enquête indépendante pour y voir clair. Mais les sénégalais savent en âme et conscience que cette trouvaille  ne serait qu’une manière pour eux de renaitre de leurs cendres. En témoignent les manifestations et les meetings qu’ils multiplient ces derniers temps à un rythme effréné dans plusieurs localités  du pays.

Mais au-delà de l’aspect politique, ce qui importe pour les sénégalais, c’est que notre pays  continue d’être un havre de paix, stable, démocratique et où  l’élection présidentielle se déroule  dans la plus grande humilité et la transparence. Et que tous les sénégalais en arrivent à aplanir leurs divergences, à taire leurs rancœurs  et à s’accepter dans la différence. Car, ce dont il s’agit aujourd’hui, c’est de pérenniser la paix et la stabilité au profit de tous.

Assane SEYE-Senegal7