Afghanistan: inquiétude à Kaboul alors que les talibans s’emparent des capitales régionales

Neuf capitales provinciales sont tombées aux mains des talibans. L’inquiétude augmente à Kaboul et dans tout le pays. De son côté, l’Union européenne va s’emparer de la question afghane. Six États membres de l’UE demandent à Bruxelles de maintenir les expulsions de migrants afghans, alors même que les combats et que les déplacements de population s’intensifient, relate RFI.

La population est dévastée et effrayée. Les habitants de Kaboul sont rivés à leurs téléphones, à leur poste de télévision. Ils suivent, sidérés, l’avancée fulgurante des talibans. Et ils voient dans Kaboul le résultat tragique de la prise de larges parties du territoire par les talibans, puisque des milliers de familles ont trouvé refuge dans les rues de la capitale

Des femmes avec leurs enfants sont installées dans un parc du centre, près de la zone verte où se trouvent toutes les ambassades étrangères et le palais présidentiel. Des centaines de familles sont sur un terrain vague dans le nord de la capitale. Ils viennent tous du nord de l’Afghanistan, certains de l’est, ils ont fui les combats.

Assane SEYE-Senegal7