Accueil Actualités AIBD : 200 agents en passe d’être licenciés

AIBD : 200 agents en passe d’être licenciés

Les problèmes s’accumulent de plus en plus à l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass. En effet les travailleurs subissent toujours les affres des entreprises turques Summa et Limac  qui dictent leur loi. Ces derniers font travailler ces sénégalais dans des conditions inhumaines, d’après le syndicat.

L’aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass qui a  été naguère inauguré par le chef de l’Etat Macky Sall  traverse une mauvaise passe. Selon le Syndicat autonome des travailleurs de l’aéronautique civile (Synatrac), les travailleurs exercent leur boulot dans des conditions inhumaines. Tous leurs droits sont bafoués par les turcs qui leur refusent  un plan social avantageux pour les agents, mais envisagent de licencier près de 200 agents sur les 456 qui s’activent au niveau de la plateforme. Le Syndicat soutient avoir constaté une « violence grave des droits de l’ensemble des travailleurs de la plateforme ».Mais également, un non-respect du protocole d’accords signé entre l’Etat et les entreprises turques, pour l’exploitation du nouvel aéroport. Selon le secrétaire général dudit syndicat, Mamadou Diop, il y a une grande  différence dans le traitement salarial entre les travailleurs turcs et les nationaux. Pis, ils doutent même de la qualification de ces entreprises turques à gérer un aéroport de cette dimension. « Ils sont en train de bafouer le protocole d’accords signé avec l’Etat. Ils ne respectent pas le protocole et l’administration est carrément à l’arrêt »,indique-t-il

Senegal7.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici