Accueil Actualités Aïda Mbodji: «Je ne suis pas ce genre de fille qui… »

Aïda Mbodji: «Je ne suis pas ce genre de fille qui… »

Aïda Mbodji, présidente de l’Alliance nationale pour la démocratie (And), a décidé de participer aux élections législatives sous sa propre bannière. Elle a organisé une conférence de presse ce vendredi pour présenter les membres de sa coalition « And saxal ligueye ».

« Je suis la présidente du groupe des libéraux et démocrates. A l’approche des élections, des responsables du Pds se sont rapprochés de Manko taxawu Sénégal (Mts) pour former une coalition. Etant produit du Pds, je suis restée dans le parti parce qu’étant une militante convaincue. Au finish, ils n’ont pas trouvé d’accord avec leurs alliés, ils ont tout fait pour m’écarter », soutient l’ex-maire de Bambey.

« Le Pds voulait se séparer de moi. La preuve, il ne s’est pas prononcé lorsqu’on voulait me destituer à Bambey (de son poste de Présidente du Conseil départemental : Ndlr). Aucun responsable ne s’est prononcé. Mais je me réclame wadiste. Je ne pardonnerai jamais à Macky Sall le fait de m’avoir démis de mon poste de présidente du conseil départemental de Bambey », dit-elle.

Décidée à se mesurer pour savoir ce qu’elle pèse, Aïda Mbodji estime qu' »il est temps de clarifier le jeu politique pour permettre aux sénégalais d’y voir plus clair ».

« Les législatives sont un choix légitime. Nous avions la bénédiction de Wade lorsque nous montions l’Alliance nationale pour la démocratie (And). C’est pour mesurer ma représentativité que j’ai pris la décision d’aller aux législatives avec la coalition And saxal ligueye », annonce-t-elle.

Mécontente de l’investiture d’Abdoulaye Wade pour les législatives, elle raille Oumar Sarr et Cie. « Je suis une fille qui préfère dire à son père : « reposes-toi, je vais te chercher le butin pour te l’emmener ». Mon défi, c’est de ne pas travailler avec mon père, mais de travailler seule pour mon père et lui amener le gibier. Je suis ce genre de fille, pas celle qui demande à son père de l’accompagner pour pêcher ensemble », soutient-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici