Accueil Actualités Alioune Tine : «Il y a une véritable rupture entre le pouvoir...

Alioune Tine : «Il y a une véritable rupture entre le pouvoir et la Jeunesse»

Le Président de la république a bien fait d’organiser le Conseil présidentiel pour l’emploi des jeunes. C’est l’avis de Alioune Tine,

Fondateur d’Africajom Center, Alioune Tine approuve le conseil présidentiel sur l’emploi des jeunes. Alors qu’il était l’invité du Jury du dimanche, il pense que l’initiative est bonne dans la mesure où il y avait une véritable rupture entre le pouvoir et la jeunesse. « La rupture entre les autorités étatiques et la jeunesse était nette. Donc, le président de la République a fait de la métacommunication, une communication de rectification. Donc, c’était un rituel de reconnaissance mutuelle. Ils se sont assis et ils se sont expliqués. Je pense que pour une première étape, c’était nécessaire. C’est physique, c’est subjectif », a-t-il déclaré.

Selon l’ancien Président de la Rencontre Africaine des Défenses des droits de l’Homme: « le Sénégal compte presque 17 millions d’habitants dont 60% sont des jeunes de moins de 25 ans. Lesquels, constate-t-il, pour le regretter, sont sans avenir, sans perspective. Ce qui, à son avis, fait que certains parmi eux préfèrent l’émigration suicidaire que de vivre « l’enfer » au Sénégal. « Nous ne pouvons pas avoir des Etats et des sociétés qui fonctionnement en marginalisant, en excluant les jeunes. Ce n’est pas possible », fustige le défenseur des droits humains qui, avoue qu’il y a eu, lors du Conseil présidentiel, une bonne séance d’explication. Mais l’essentiel, d’après lui, c’est de résoudre le problème de la manière la plus concrète.

Pape Alassane Mboup