Antonio Guterres: « La traite des humains, un crime qui se nourrit des inégalités… »

1

Un rassemblement autour de la lutte contre la traite  des humains. C’est ce qu’a annoncé le secrétaire général des Nations Unies (ONU) Antonio Guterres en cette journée mondiale de lutte contre la traite des êtres humains. 

Les signaux sont rouges pour les trafiquants d’êtres humains. Les passeurs dans le cadre de l’émigration clandestine et les individus qui s’activent sur les autres formes modernes d’esclavage ou d’exploitation ont du pain sur la planche. Dans leur projet de pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières qui sera adopté en décembre, les Etats membres de l’Organisation des Nations Unies(ONU) « se sont montrés résolus à prévenir, combattre et éliminer la traite des êtres humains dans le contexte des migrations internationales » a fait savoir Antonio Guterres selon Aps.

A noter que les jeunes, les femmes et les enfants restent les cibles des trafiquant. En ce sens, des « dispositions » sont prises par l’ONU afin que les acteurs de ces « crimes odieux » sont « traduit en justice » a indiqué le secrétaire général de cette instance mondiale A. Guterres.

Birama THIOR / Senegal7

 

Show Comments (1)