Accueil Actualités Apologie de la violence ethnique: Moustapha Diakhaté réclame la destitution de Alioune...

Apologie de la violence ethnique: Moustapha Diakhaté réclame la destitution de Alioune Demboury Sow

Où vont nous mener certains élus, mauvais politiciens, qui ne pensent qu’à leurs intérêts au prix de la souffrance des sénégalais ? Le débat l’éventuel 3e mandat de Macky Sall poussent certains à vouloir plonger le Sénégal dans le chaos. La preuve, l’appel lancé par le « député » Alioune Demboury Sow aux Peulhs, de « prendre les machettes pour défendre la candidature de Macky Sall à un troisième mandat, en 2024 ». Un appel à la violence ethnique qui rappelle le génocide rwandais, condamnée avec rigueur par  l’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar exige, après cette sortie, la destitution du « député » Demboury Sow.

Nous vous proposons l’intégralité  du post de Moustapha Diakhaté sur sa page Facebook:

«Au moment où il y a partout dans le monde libre, des vagues de mobilisations contre le racisme et les discriminations, il est inacceptable qu’au Sénégal, un élu de la République appelle son ethnie à s’armer de machettes pour faire face aux opposants du 3e mandat pour le président Macky Sall.

«Ce discours doit être dénoncé par l’Alliance pour la République, le groupe parlementaire Bby et les compatriotes de la communauté al pulaar que le député Alioune Demboury Sow appelle à s’armer de machettes pour combattre ceux qui tenteraient de s’opposer au 3e mandat.

«Le président Macky Sall, leader de l’Apr et de Bby, s’il ne cautionne pas la provocation à la haine ethnique de monsieur Alioune Demboury Sow, doit exiger du député et président du Conseil départemental de Ranéro de démissionner de tous ses mandats électifs.

«Face à la gravité de ses dangereux propos contre la cohésion sociale et le vivre ensemble sénégalais, le ministre de la Justice doit, sans délai, instruire le procureur aux fins de diligenter une action judiciaire pour mettre monsieur Alioune Demboury Sow hors état de nuire à l’unité nationale.

Vive la République ! Vive le Sénégal !»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici