L'Actualité en Temps Réel

Application des nouveaux prix : Plus de 11 millions récoltés, 472 interpellés

Le chef du service du commerce intérieur de Dakar a tiré un bilan très satisfaisant de l’opération de vérification de l’application des nouveaux prix. Selon Serigne Diaw, le niveau d’application de ces prix est de 80 %. 11 millions de F Cfa ont été récoltés en termes d’amendes et de sanctions pécuniaires. Plus de 400 commerçants interpellés. L’Unacois Yessal invite les commerçants à respecter les nouveaux prix par rapport aux détaillants qui refusent de vendre du sucre. Ala Dieng soutient qu’ils ne veulent pas vendre à perte.

Selon le chef du service du commerce intérieur de Dakar, le niveau de respect des nouveaux prix est satisfaisant. Il est de 80 %. Faisant le bilant à date d’hier, Serigne Diaw Soutient . »On a 3635 commerces visités. Nous avons interpellé 472 commerçants. Les amendes se situent à 11,125 millions de F Cfa », a-t-il déclaré sur les ondes de Zik Fm.

Dans le cadre de la sensibilisation également,  les agents de contrôle ont rencontré près de 80 délégués de quartier et visité 22 marchés dans la région de Dakar. Des saisies ont été opérées. « 27,300 tonnes de sucre, 279 bidons de 20 litres, 70 sauts en dosette 250 ml et 3,800 tonnes en riz », expliqué Serigne Diaw.

Mais toujours est-il qu’il y a des boutiquiers qui refusent de vendre certaines denrées comme le sucre. Le directeur exécutif de l’Unacois Yessal. « S’ils sont sûrs que s’ils achètent, ils ne peuvent pas revendre à certains prix ou  bien ils vont perdre l’argent, ce n’est pas obligatoire qu’ils achétent. Rien ne leur empêche de ne pas vendre du sucre et de vendre autre chose. On ne peut pas imposer quelqu’un à vendre à perte », a martelé Ala Dieng.

Face au renchérissement du coût de la vie, l’Etat a renoncé à 47 milliards de F Cfa de taxes pour alléger le panier de la ménagère.

Ousmane Ndiaye – Senegal7