Accueil Politique APR Pikine-Les responsables du département déterrent la hache de guerre

APR Pikine-Les responsables du département déterrent la hache de guerre

A un an de l’élection présidentielle de 2019, l’heure est à la mobilisation pour les différents partis politiques, que ce soit pour ceux de l’opposition que de la coalition au pouvoir.

Toutefois, au niveau de Pikine, ce n’est pas encore l’unité pour l’Alliance Pour la République (APR).
En effet, les responsables Issakha Diop, Abdoulaye Thimbo et Abdou Karim Sall peinent depuis quelque temps à parler le même langage.

Pendant qu’Issakha Diop, maire de Pikine-Est, « s’autoproclame » comme étant le nouveau patron de la Cojer, d’autres à l’instar de Jules Ndao, membre du Cojer, lui apportent le démenti.

« Issakha Diop ne fait pas l’unanimité pour diriger la jeunesse républicaine. C’est juste un groupuscule de militants qui veulent qu’il soit le nouveau coordonnateur de la Cojer du département.La grande moitié des jeunesses républicaines ne sont pas avec lui. Ce samedi, c’est avec beaucoup de désolation que nous avons appris qu’il a été désigné comme nouveau patron de la Cojer par des responsables de la coalition présidentielle. One ne va jamais accepter qu’il soit coordonnateur », a martelé Jules Ndao, propos rapportés par « Zoom Infos », lus par senegal7.com.

Malgré les rivalités entre les différents responsables, ils continuent de faire le tour du département pour mettre en exergue les réalisations du président Macky Sall.

En attendant la prochaine présidentielle, c’est une unité de façade qui règne entre les responsables apéristes de Pikine.

Senegal7