Accueil Actualités Après la présidence : Wade planche pour son fils, Diouf s’offre en...

Après la présidence : Wade planche pour son fils, Diouf s’offre en médiateur de l’Afrique

Après la présidence de la République, les Présidents Abdou Diouf et Abdoulaye Wade ont emprunté deux chemins qui risquent de ne point se croiser. Le premier s’offre en médiateur pour l’Afrique, le second s’occupe du sort de son fils Karim Wade. Entre les deux, le Sénégal les lie.

Après la présidence de la République, Abdou Diouf et Me Abdoulaye Wade continuent de s’occuper de fort belle manière. Diouf en est arrivé à s’offrir en médiateur de l’afrique en raison surtout de sa proximité d’avec toutes les parties en présence en Côte d’Ivoire, tandis que Me Abdoulaye Wade ne  consacre du temps que pour la révision du procès de son fils Karim Wade. En effet si chacun est dans son rôle, il n’en demeure pas moins vrai que Me Wade était surtout attendu  à pérenniser son expérience d’homme d’Etat sur l’international. Economiste de formation, avocat et mathématicien doublé de son expérience d’ancien Chef d’Etat du Sénégal, Wade devrait plutôt se consacrer à perpétuer ses solides connaissances dans le landerneau politique africain. Il devrait s’impliquer dans  tout ce qui relevait de la dignité et de la stabilité de l’Afrique mais hélas. Quant à Diouf, son expérience d’homme d’Etat  en plus  de  son passage à la francophonie lui auront permis de s’offrir en médiateur patenté qui vole au secours d’une afrique unie. Même si leurs trajectoires de ces hommes d’Etat sont différentes, il reste que l’afrique a aujourd’hui besoin de ses deux fils, ne serait-ce que pour baliser la voie à la jeune génération  de décideurs africains de la trempe de Macky Sall et Cie. Car après la présidence, les présidents africains ont bien de quoi servir à la postérité.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments