Accueil Actualités Après le rejet de ses parrainages. Thierno Alassane Sall met...

Après le rejet de ses parrainages. Thierno Alassane Sall met en garde le Conseil constitutionnel

Thierno Alassane Sall qui  fait parties des ajournés dans la vérification des parrainages ne compte guère baisser les bars à l’instar de ses pairs de l’opposition. Selon lui, le Conseil constitutionnel devrait éviter d’introduire cette jurisprudence dangereuse dans le corpus légal de la République.

La vérification des parrainages par le Conseil constitutionnel est loin de connaitre son épilogue. Le modèle de contrôle choisi par les ‘’Sages’’ du Conseil constitutionnel continue de faire l’objet de contestations. Après certains acteurs politiques qui sont montés au créneau, Thierno Alassane Sall vient se jeter dans la marre. Le bureau politique de la République des Valeurs ‘’Reewum Ngor’’, structure dont il est le leader, est d’avis que ‘’ce type de rejets de manière aussi massive est inquiétant parce qu’il renverse le principe de la recevabilité statistiquement hautement probable pour instaurer comme principe de jugement la probable irrecevabilité’’. D’où une invite faite aux dits ‘’sages’’.  ‘’Nous appelons solennellement le Conseil Constitutionnel à ne jamais introduire cette jurisprudence dangereuse dans le corpus légal de la République. En outre, le Conseil Constitutionnel devrait recouper les résultats du contrôle électronique avec les versions papiers qui comportent la signature des citoyens au moins dans le cas d’erreurs mineurs sur le prénom ou nom des parrains’’, a indiqué ladite structure. Celle-ci de plaider ‘’pour l’Etat de droit’’, avant d’inviter le Conseil Constitutionnel à ‘’accepter et traiter convenablement leur recours pour la validation des parrains et la recevabilité de la candidature du président Thierno Alassane Sall’’.

  Assane SEYE-Senegal7