Accueil Actualités Après le remaniement : Attention à la rébellion des exclus

Après le remaniement : Attention à la rébellion des exclus

On ne peut faire des omelettes sans casser des œufs. Et c’est justement ce qui va se passer lors de la prochaine proclamation du listing du nouvel attelage gouvernemental. Il est évident que tout le monde ne peut  être satisfait, mais pour l’histoire, tout le monde de Benno attend de voir son nom figurer sur la liste des ministres. Du coup, l’effet boomerang risque de semer la  rébellion au sein de la mouvance présidentielle.

A l’interne même du camp présidentiel, tout le monde veut être ministre. D’ailleurs les verts ont été les premiers à réclamer plus de ministres. S’ensuivent les progressistes et autres alliés ne jouissant pas de strapontins depuis 2012.S’y ajoute le lobby des guides religieux dont certains ont fait des sorties dans la presse pour réclamer leur part du « gâteau ministériel ». Et au sein des apèristes aussi, c’est le mutisme total, bouche cousue, signe d’espoir de figurer parmi les nouveaux ministres. Ce qui fait qu’en définitive, tout Benno attend sa part du « gâteau » que le Chef de l’Etat est chargé de distribuer aux ayant-droits. Seulement à quelques encablures des élections locales, le risque serait gros de la part de Prési de réveiller les rancœurs et les frustrations les plus tenaces venant de son propre camp, si toutefois son remaniement se met à dos de tout ce beau monde. Et en cas de pépin, c’est l’opposition qui risque d’engranger le maximum de frustrés en prévision des locales. Ce qui va inexorablement compromettre les  prochaines élections législatives. A bon entendeur salut !

Assane SEYE-Senegal7