Après les violentes manifestations à l’UADB : les étudiants refusent de lâcher du lest

0

Depuis quelques jours, l’Université Alioune Diop de Bambey est secouée par de violentes manifestations des étudiants.

Ce qui a poussé  le recteur à réquisitionner des éléments du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) pour rétablir l’ordre dans le campus et permettre aux étudiants de passer leurs examens dans la paix.

Une décision qui a poussé les étudiants à se radicaliser. En effet  les « matières grises »qui dénoncent une violation des franchises universitaires ne comptent pas lâcher du lest.

Ils ont précisé que sur 200 étudiants, seuls 3 ont passé leur examen. Ils demandent aussi aux autorités de  faire libérer leurs trois camarades qui ont été arrêtés et la présentation du rapport d’autopsie tributaire de la mort de leur camarade Alioune Badara Ndiaye.

Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment