Accueil Politique Après sa libération : Idrissa Seck désigné chef de l’opposition sénégalaise...

Après sa libération : Idrissa Seck désigné chef de l’opposition sénégalaise par France 24

La chaîne Française France24 a désigné, hier, dans son édition de la soirée, Idrissa Seck comme le chef de l’opposition. Une précision de taille qui relance le sempiternel débat sur l’statut du chef de l’opposition au Sénégal. Car Me Wade reste jusqu’à la preuve du contraire le chef de l’opposition.

Arrêté dans le cadre de la mobilisation des anti-parrainages déterminés, ce jeudi, à empêcher le vote du projet de loi sur le parrainage, Idrissa Seck le leader de Rewmi a été libéré, hier, tôt le matin. Dans l’après-midi, il a animé un point de presse lors duquel, il a décidé  d’attaquer la loi sur le parrainage devant la Cour  de la CEDEAO. « La loi n’est pas encore passée. Attaquer au niveau des Institutions législatives et judicaires qui ont fait acte d’allégeance à Macky Sall, « niakk fayda la ».Elles se sont prosternées devant l’Exécutif. Ces deux pouvoirs-là, ne sont plus dignes de  ma confiance. Nous allons déposer un recours auprès de la CEDEAO »,a  déclaré Idrissa Seck sur les colonnes de Vox Populi. Mais l’ancien premier ministre a précisé que ce recours ne se fait pas sous l’angle de la violation de la Constitution, mais sous l’angle de la rupture d’égalité des citoyens devant un certain nombre de lois et il indique s’appuyer sur une jurisprudence, parce qu’à ce niveau, la République s’est effondrée. « Il y a une dictature rampante, debout, volante, violente de la Constitution », martèle-t-il. Poursuivant, il ajoute : « Ces violations constitutionnelles feront l’objet de procédure en déclaration d’inconstitutionnalité devant les juridictions sous-régionales et il y a déjà des décisions de la Cedeao contre l’Etat Burkinabé pour cette matière. J’ai bien espoir que la Cedeao annulera la loi anticonstitutionnelle de Macky Sall », infère-t-il. Mais au-delà de cette décision du leader de Rewmi, se pose avec acuité le statut du chef de l’opposition. Sur quel critère le chef de l’opposition est désigné ? En tous les cas, même s’il est avéré que les Pds est le principal parti de l’opposition, il n’en demeure pas moins vrai qu’Idrissa Seck  fait figure de chef de l’opposition de par ses actes. Lors de son point de presse, d’hier, il a demandé à ses pairs de s’unir comme un bloc pour internationaliser leur lutte contre la loi sur le parrainage. Egalement dans son édition de ce vendredi, la chaine Française France 24 a clairement fait état d’Idrissa Seck, chef de l’opposition. Ce qui n’est pas rien en termes de leadership sur l’international.

Senegal7.com