Accueil Mode Après Selly Rabby Kane, la styliste sénégalaise Sarah Diouf habille Beyoncé

Après Selly Rabby Kane, la styliste sénégalaise Sarah Diouf habille Beyoncé

Beyonce 1

La styliste sénégalaise Sarah Diouf a posté des images de ses créations portées par la chanteuse américaine Beyoncé dans son clip vidéo de la chanson “Spirit”. Il s’agit d’un morceau de l’album “Roi Lion” qui sortira ce vendredi et dans lequel plusieurs chanteurs africains ont chanté.

Dans la vidéo, Beyoncé apparaît avec des vêtements de la marque Tongoro de Sarah Diouf, des créations confectionnées au Sénégal.Ce n’est pas la première fois que la star internationale porte des créations de cette styliste. En 2018, alors qu’elle était en vacances en Italie, Beyoncé avait porté des créations de Tongoro.

 

Sarah Diouf décrit sa marque comme étant “100% africaine”, en reprenant les termes employés par le magazine de mode Cosmopolitan à sujet de sa marque. Beyoncé, de son côté, a expliqué qu’elle considérait son album comme une “lettre d’amour à l’Afrique” et a fait savoir qu’elle fait en sorte que les “plus grands talents africains” collaborent avec elle sur ce projet.

Dans le passé, la chanteuse américaine a aussi eu à porter des vêtements d’une autre styliste sénégalaise, Adama Paris.Mais sur les réseaux sociaux, certaines voix s’élèvent pour dire que la star devrait aussi parler de manière explicite de ces stylistes africains quand elle porte leurs créations afin de leur permettre d’occuper “la place qui leur est dû ” dans le secteur de la mode au niveau international.

 

https://www.instagram.com/p/BltiEaqAb7h/?utm_source=ig_embed

Ces photos de la chanteuse Beyonce habillée par une jeune styliste sénégalaise avaient fait le tour du web. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Selly Rabby Kane est une jeune styliste sénégalaise qui commence à se faire un nom.

Après avoir obtenu son Bac, Selly Raby Kane a entamé des études supérieures en administration-gestion en France avant de faire un master en droit privé. Malgré le temps et l’énergie qu’elle a consacrés à ses études, les professions qui s’y rapportaient ne l’ont pas séduites. Elle se réoriente vers une école de mode afin de trouver sa vocation.

Senegal7 avec Senego