L'Actualité en Temps Réel

Après tout le monde au Palais : Pourquoi pas Ansoumana Dione ?

0

Le Coronavirus focalise présentement l’attention de tous les Sénégalais et a réussi ce que rien ni personne n’a pu réussir au pays de la teranga. A savoir créer l’union sacrée entre tous les fils du pays. Quasiment, tous les leaders du pays ont été reçus au Palais pour tailler bavette autour du Coronavirus. Mais après tout ce balai de personnalités reçues au Palais, Ansoumana Dione, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux n’a pas été convié. Le Chef de l’Etat écarte-t-il les malades mentaux tout aussi vulnérables dans la lutte contre cette pandémie ?

Dans une société qui se veut responsable, les plus vulnérables sont toujours les premiers à être pris en compte devant l’adversité. Et le Covid-19 ne saurait être l’exception à cette règle sacro-sainte. Le leader de Rewmi s’est vu dérouler le tapis rouge au Palais. Il en est de même pour Ousmane Sonko, Malick Gackou, Pape Diop, Mamadou Lamine Diallo, Issa Sall, Khalifa Sall, Diop Decroix, Serigne Modou Kara, Y’en à marre, entre autres. Ces personnalités reçues au Palais de la République ont consacré l’union des cœurs et des esprits autour du Président e la République pour combattre le Coronavirus. L’enjeu est de taille puisque dans la dispersion, les Sénégalais risquent d’en voir de toutes les couleurs face à ce virus invisible. C’est dans ce registre que nombre de Sénégalais se demandent pourquoi Ansoumana Dione, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux ((ASSAMM) n’a pas été convié au Palais de la République au même titre que les autres leaders ? Est-ce une discrimination que le Chef de l’Etat fait à l’endroit des Malades Mentaux ou autres démunis de son pays ? cette indifférence explique-t-elle la négligence dont l’Etat fait montre à l’égard de ces couches les plus démunies de la société sénégalaise ? Autant de questions en tout cas continuent de tarauder l’esprit de nos concitoyens dans ce contexte de crise sanitaire sans précédent. Quand Ansoumana Dione affirme qu’au Sénégal, même les animaux mangent mieux que les malades mentaux errants. Avec ce couvre-feu, le Chef de l’Etat a-t-il pensé à ces êtres sans protection !
Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire