Accueil Actualités Après trois victoires populaires, les Algériens maintiennent la pression

Après trois victoires populaires, les Algériens maintiennent la pression

Les Algériens ont d’abord empêché Abdelaziz Bouteflika de briguer un cinquième mandat, puis l’ont finalement poussé à la démission. Et mardi, c’est un autre responsable, Tayeb Belaïz, président du Conseil constitutionnel qui a annoncé son départ. Mais les manifestants en veulent plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici