L'Actualité en Temps Réel
xbet bannière

Après un an à la tête du Coud : Le Directeur Général, Maguette Sène tire le bilan de ses réalisations

0
Premierbet

A peine installé dans ses fonctions le 16 novembre 2020, le nouveau Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD), Maguette Sène n’a pas en effet perdu du temps pour emboiter le pas à son prédécesseur et mettre à profit ses qualités managériales intrinsèques pour traduire en actes la vision politique du Chef de l’Etat Macky Sall. Ainsi, après un an de gestion sobre et vertueuse du Centre des Oeuvres Universitaires de Dakar,le DG du Coud étrenne déjà un bilan assez satisfaisant, témoignant de  sa volonté inébranlable de relever les défis de l’heure au sein de l’Institution dont il a l’honneur  de présider.

Le nouveau Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD), Maguette Sène boucle un an  de gestion à la tête de l’institution ce 16 novembre 2021.Occasion  mis à profit par Sénégal7 pour  évaluer le travail titanesque qu’il a abattu  dans une gestion concertée et inclusive avec le personnel administratif et les étudiants de l’Ucad. Ayant en bandoulière la volonté de bâtir une ‘université moderne, attractive et compétitive, le DG du Coud aura posé des actes forts dans cet espace d’apprentissage et de diffusion du savoir dont en une année, il a fait un creuset où  sont formés des hommes et des femmes capables de porter les immenses espoirs et attentes placés en eux. En effet, ce challenge, Maguette Sène l’a traduit en actes concrets car dès son installation, il a  démontré toute sa disponibilité à servir son pays.

Brillante prestation de Maguette Sène après son installation

Lors de sa  prestation  à l’occasion de la dernière session du Conseil d’administration du Coud après son installation, il avait fidélisé les travailleurs par le biais de leur syndicat et réussi la prouesse d’adopter une démarche inclusive qui tenait compte des stratégies et des orientations à mettre en œuvre pour aborder le travail énorme qui l’attendait à la tête de cette auguste Institution. Pour le Syndicat, leur DG avait adopté une démarche inclusive et participative dans le processus d’élaboration et de vote du budget du COUD  qui traduisait de sa part une volonté de transparence saluée par toutes les parties prenantes. Le Syndicat s’était félicité  aussi de l’option que leur DG avait faite de placer l’étudiant au centre des décisions et préoccupations du COUD.A cet égard, une attention particulière  avait été accordée à l’accueil et à l’orientation des nouveaux bacheliers dès l’entame de sa gestion. Le maximum a été fait  pour les mettre dans des conditions optimales et leur assurer une harmonieuse insertion dans l’espace universitaire. C’est dans ce cadre d’ailleurs que ses services ont engagé de larges concertations  avec l’ensemble des acteurs notamment les amicales et associations représentatives d’étudiants, des syndicats de travailleurs et l’ensemble des acteurs de l’espace universitaire pour examiner les préoccupations majeures dans une démarche affranchie de toute forme de subjectivité. Du côté des travailleurs également, le Syndicat avait relevé la mise en place de la coopérative d’habitat du COUD, l’amélioration des conditions de transport ainsi que la prise en charge des questions médicales et sociales  vivement appréciées par les travailleurs. Pour le Syndicat d’ailleurs, le Directeur Général du  Coud Maguette Sène est un modèle achevé d’un manager hors pair qui  aura démontré qu’il ne lésinera  sur aucune prouesse pour traduire en actes la confiance que le Chef de l’Etat a placé en lui.

Gestion  efficace de la pandémie par le Coud

La gestion du DG du Coud Maguette Sène avait coïncidé avec la deuxième et  la troisième vague de la pandémie à coronavirus. Pour ce faire, il a misé sur la prévention et  la sensibilisation au sein de son institution. Il a d’abord remis symboliquement le 21 janvier 2020 un premier lot de 1000 masques de protection et 500 gels hydro alcooliques destinés aux étudiants de l’université Cheikh Anta DIOP de Dakar, et aux secrétaires généraux des syndicats du personnel du COUD. Il a ensuite mis à la disposition des étudiants 200 000 masques et autant de gels hydro alcooliques. Cette campagne intervenait  après la première distribution de 100 000 masques chirurgicaux, 50 000 masques lavables et de produits hygiéniques aux différentes amicales de l’université Cheikh Anta Diop. Il a  en effet pris le taureau par les cornes en mettant en place  un dispositif très efficace  basé sur la sensibilisation, la communication et la prise en charge sanitaire.  Une sorte de Cte local (Centre de Traitement des Epidémies) avec un médecin dédié́ pour la prise en charge sanitaire des cas avait été mis en place, ainsi qu’un dispositif sanitaire de prévention au niveau des pavillons du campus universitaire pour une prise en charge efficiente d’une vingtaine de cas lors de la deuxième vague et une cinquantaine de cas lors de la troisième vague. Cette stratégie  lui  aura permis   de traiter tous les cas de contamination  de l’espace universitaire. Et le Coud n’aura au final enregistré  aucun cas de décès.

Optimisation de la gestion budgétaire et financière du Coud

Ainsi, le premier acte que le DG Maguette Sène aura posé et qui a suscité des grincements de dent  dans le cadre de l’optimisation de la gestion budgétaire et financière des Centres des Œuvres Universitaires demandée par le chef de l’État, c’est de mettre fin, dès décembre 2020, à tous les Contrats à Durée Déterminée (sans exception) à travers une note circulaire. Cette décision  intervenait  au moment où le Sénégal faisait face  à une seconde vague de Covid-19.

Violences dans le campus et assainissement  de l’espace universitaire

L’application des nouvelles mesures de sécurité au niveau des campus sociaux s’inscrivait dans la dynamique   de pacifier l’espace universitaire, relativement  au saccage du restaurant argentin consécutif  au mécontentement des étudiants sur les résultats des élections de renouvellement des amicales  le 08 juin 2021. Sur ce, la Direction du Coud avait pris acte à de tels dérapages. Ainsi après enquête, le Conseil de discipline du Coud  sous la pression du Saes a dû  sanctionner les présumés fauteurs de trouble. Ainsi, la direction du Coud avait procédé à l’identification  des armes blanches  interdites dans l’espace universitaire. C’est ainsi qu’un système d’identification et de contrôle de ceux qui ont accès à ce temple du savoir a été mis en place. Son but était de renforcer la sécurité et assainir l’espace universitaire en passant par l’identification de tous ceux qui entraient dans le temple du savoir. Ce processus d’enrôlement consistait à identifier les étudiants de ceux qui ne l’étaient pas. Il en était de même pour le personnel administratif ainsi que les visiteurs qui éyaient soumis au même contrôle d’identification.

Partenariat Coud/Adie : 550 000 000 fcfa pour une connectivité dense au campus

Pour permettre aux étudiants d’avoir une connectivité plus rapide au sein des campus sociaux de Dakar,en partenariat  avec l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE), le  Coud  a doté  les campus de l’université Cheikh Anta DIOP de Dakar d’un haut débit de connexion. Une couverture complète en wifi  estimé  à un million de dollars soit 550 millions de FCFA qui permet aux étudiants d’être bien connectés et d’avoir de meilleures conditions d’étude. C’est dans ce cadre que l’ADIE et le Coud ont signé une convention afin de permettre aux étudiants de disposer d’une connectivité haut débit avec 15.5 Km de fibre optique déployés dans les campus avec 200 Access Point (AP).Ces installations permettent d’avoir presque 25.000 sessions simultanément pour les utilisateurs au niveau de l’Ucad. Ce qui montre aujourd’hui que l’université est largement couverte.

Maguette Sène livre des lits et des matelas aux étudiants du grand campus et de l’esea

Le vécu de l’étudiant est l’une des « préoccupations majeures » du Directeur du COUD Maguette Sène. C’est dans ce sens, qu’il a remis le mercredi 21 avril un important matériel de chambre destinés aux étudiants de l’université de Cheikh Anta Diop et de l’Ecole Supérieure d’Économie Appliquée (ESEA) ex ENEA .il s’agit des lits en fer superposés et des matelas orthopédiques. Un lot important de 72 lits et 144 matelas orthopédiques permettant d’équiper entièrement le pavillon C et une cinquantaine de lits et 100 matelas orthopédiques pour le campus Esea ex Enea.

Le Coud célèbre la terre

Les questions environnementales constituent des défis majeurs de la planète. Elles doivent être le combat de tout un chacun à plus forte raison les futurs leaders. C’est dans ce sens que s’inscrit la dynamique du directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar Maguette Sène qui a mis en place un département de l’environnement pour valoriser le volet environnemental au sein du campus. C’est ainsi qu’il a été initié le jeudi 22 avril 2020, la célébration de la journée de la terre au grand campus de l’Ucad. Celle-ci   a  été marquée par le reboisement des arbres, l’inauguration du point de collecte normalisé dans l’enceinte du campus et la signature de la convention entre le COUD et l’Agence sénégalaise de la reforestation et la grande muraille verte.

Codification de l’année 2021/ 2022 à l’ère du numérique

La rentrée universitaire de cette année 2021 est accompagnée de réformes majeures. L’une d’entre elles, la numérisation des codifications. En effet, dans un souci de transparence et d’assainissement du campus social, le directeur du COUD a apporté des changements dans plusieurs domaines. La numérisation de la procédure de codification pour l’année universitaire 2019/2020. Ce que les étudiants ont beaucoup apprécié. Ainsi, les « matières grises » peuvent faire leurs démarches en ligne à condition de remplir les critères et suivre leur dossier. D’ailleurs cette innovation de taille est appréciée par le collectif des amicales d’autant plus qu’elle vise à favoriser la clarté, la transparence et la rapidité. C’est ainsi qu’une bonne partie des étudiants s’est aussitôt codifié grâce aux critères d’excellence établis par le campus pédagogique. En effet 70 % du quota des logements est alloué sur la base des performances scolaires .Ainsi, à partir de la plateforme, l’étudiant peut désormais consulter ses performances et vérifier s’il est éligible ou pas à un logement. La plateforme  permet aussi au Coud d’éviter de loger des non-étudiants.

Le Coud vise la certification iso14001

Le Directeur du COUD place l’environnement au cœur de ses priorités. C’est dans ce sens que le département de l’environnement a aménagé des espaces verts qui sont des lieux de détente, de révision, et même de débats prisés par les milliers d’étudiants.Sachant qu’un environnement propre et sain constitue un apport indéniable pour la réussite des étudiants, le directeur prône un espace agréable, source de bien-être.« Nous voulons que l’Ucad soit reconnue comme une université verte et qu’elle bénéficie du certificat Iso 14001 . En nous soumettant à ce protocole, cela nous pousse à aller plus loin », avait lancé le Directeur M. Sène.Pour atteindre à cet objectif, le chef de département de l’environnement a pris l’engagement de s’investir pour la réussite de ce projet. S’y ajoutent, un point de collecte de déchets normalisé et une pépinière. Cette politique environnementale vise à mettre l’étudiant dans un milieu favorable à la réussite et à l’épanouissement.

 

Remise de diplômes de fin de formation aux agents de sécurité

Au total, 50 agents de sécurité du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) ont reçu, le samedi 16 octobre 2021, leurs diplômes des mains du Directeur du COUD, Maguette Sène, après une formation de près d’un mois en maintien de protection, intervention et gestes techniques .Il s’agit par ailleurs d’une formation qui entre dans le cadre de la pacification et de la sécurisation de l’espace universitaire. Cet encadrement accompagné du nouveau dispositif sécuritaire permettra à l’étudiant d’être dans un campus sûr et sécurisé. Ce qui est un vœu cher au Directeur Maguette Sène. À préciser que ces agents ont été formés par Me Ousseynou Kouyate, expert instructeur international de l’agence Canaf sécurité Sénégal.

visite des pavillons pour s’imprégner des conditions d’hébergement des étudiants.

Le Directeur Maguette Sène a visité le mardi 19 octobre 2021 les pavillons pour s’enquérir des conditions d’hébergement des étudiants du grand campus social de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Accompagné de ses collaborateurs, le Directeur a pu constater de visu les réfections entreprises durant les vacances. Le grand campus de l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar (Ucad) a fait peau neuve  grâce aux travaux effectués pendant des vacances. De la réfection à l’intérieur des pavillons, le pavage et le dallage des allées, l’aménagement des espaces publics en passant par l’entretien du réseau hydraulique et électrique; tout est rénové dans le but de mettre les étudiants dans les meilleurs conditions de vie et d’études.

Remise de matériels aux pensionnaires du pavillon S

La direction du centre des œuvres universitaires de Dakar a doté les pensionnaires du pavillon S de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) de mobiliers de cité composés de lits, de matelas orthopédiques et de matériels de bureau. La cérémonie de remise des kits a été présidée par le Directeur du Coud, Maguette Sene en juin 2021.

 

Avec tant de réalisations en si peu de temps et tant de modestie et d’expertise d’un homme de la trempe du DG du Coud Maguette Sène, le Ministère de l’Enseignement Supérieur ne peut que s’en glorifier. Et cet administrateur civil sorti de la prestigieuse Ecole Nationale d’Administration (ENA) reste toujours adossé à ce sacerdoce qu’il puise dans la fidélité et la confiance incommensurable que lui accorde le Chef de l’Etat Macky Sall. En un an de gestion sobre et vertueuse du centre des Œuvres Universitaires de Dakar (Coud),Maguette Sène aura abattu un travail exemplaire que le syndicat de son Institution n’aurait jamais  cautionné si les résultats n’étaient pas à la hauteur ou en deçà des attentes.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.