L'Actualité en Temps Réel

Arrestation des gardes du corps de Sonko : Les raisons connues

Certains membres de la garde rapprochée d’Ousmane Sonko ont été mis aux arrêts et acheminés à Mbour ce jeudi au moment où ce dernier était au bureau du Doyen du juge pour être entendu dans le fond du dossier sweet beauty. Alors que beaucoup s’interrogent sur les raisons de cette arrestation, Senegal7 a pu en savoir davantage. 

« Le procureur de Mbour Mamadou Diop vient de sortir pour informer l’opinion que des personnes ont porté plainte pour coups et blessures volontaires et destructions des biens d’autrui lors des événements de Thicky », renseigne l’un des avocats de Sonko au sortir de l’audition

Dimanche dernier, des affrontements ayant opposé les gardes du corps de Ousmane Sonko aux jeunes Républicains de Dias, ont éclatés lors du Némékou Tour. Plusieurs blessés ont alors été notés. Une plainte déposée contre la garde rapprochée de Sonko.

Le procureur de la République près le Tribunal de grande instance (TGI), Mamadou Diop s’est fendu d’un communiqué, ce jeudi, pour partager le rapport d’enquête relatif à ces affrontements.

« Des personnes formellement identifiées comme étant les acteurs d’actes de violences ayant occasionné des blessures graves à des personnes et destructions de biens publics« , ont été arrêtées à l’issue de l’enquête », révèle le document.

Toutefois, le ministère public n’a pas dévoilé de noms. Un peu plus tôt dans la journée, à l’issue de son « audition qui s’est très très bien déroulée », Ousmane Sonko déplorait l’arrestation de ses gardes du corps.

« La gendarmerie de Macky Sall et Moussa Fall a attendu que je sois dans le bureau du Doyen des juges avec mes avocats pour kidnapper tous les éléments de ma sécurité et les conduire à Mbaur, me laissant sans protection », dénonce le leader de Pastef.

A.K.C – Senegal7