Arrestation du journaliste Pape Ndiaye: Adama Gaye réagit

Le journaliste chroniqueur judiciaire, Pape Ndiaye a été arrêté par la police et ensuite placé en garde-à-vue au commissariat central, hier lundi. Il fait l’objet d’une plainte pour escroquerie d’une dame qui lui aurait remis 500 000 FCFA en échange d’une promesse d’intervention chez le juge, pour la libération d’un de ses proches emprisonné pour recel.
Une situation qui fait réagir Adama Gaye. Sur sa page faceboook, M. Gaye constate que la justice sénégalaise est sur une pente destructive
« Les sénégalais se réveillent ce jour, 11 Mai, non pas pour célébrer la mémoire de Bob Marley, le chanteur iconique, mais constater comment, des deux côtés de l’Atlantique, leur justice n’est plus qu’une charade, sur une pente destructrice jamais connue. Cette affaire révèle un niveau de déliquescence plus qu’effroyable de l’Etat Sénégalais. Elle traduit la profondeur des deals qui gouvernent les décisions au sommet de l’Etat. C’est pourquoi, sans préjuger de la véracité ou non de l’accusation portée contre celui qui tient en haleine tout le corps judicaire et carcéral pendant son émission, traditionnellement diffuée ce jour, mardi, il y a fort à parier que nous sommes dans un autre acte de dégradation de la justice sénégalaise. Puisqu’au lieu de le juger sur un crime commercial relevant du flagrant délit, s’il est avéré, il semble que la chose prend une dimension politicienne où ses liens, fondés ou non, avec un leader de l’opposition en sont devenus le déterminant clé.
Plus prosaïquement, si on s’était arrêté à dire que le droit, la question fondamentale aurait été de savoir si pour 500000 francs cfa on ne pouvait pas trouver une autre solution, une médiation, afin de résoudre à l’amiable ce conflit fleurant autant le deal commercial que crapuleux qui n’honore aucune des parties ni ne laisse un Etat poreux à un tel projet indemne », déclare M. Gaye.

Fanta DIALLO BA-senegal7