Accueil Actualités Arrêtés devant l’assemblée nationale : Guy Marius Sagna et Cie risquent gros

Arrêtés devant l’assemblée nationale : Guy Marius Sagna et Cie risquent gros

Publicité 3

Abdourahmane Sow (Cos M23), Babacar Diop (Fds), Guy Marius Sagna (Frapp) et Ousmane Ndiaye (M23), arrêtés hier, samedi 4 mai, devant les grilles de l’Assemblée nationale, ont passé leur première nuit au commissariat central de Dakar où ils sont en garde à vue.

Publicité
Publicité

 Abdourahmane Sow (Cos M23), Babacar Diop (Fds), Guy Marius Sagna (Frapp) et Ousmane Ndiaye (M23) sont membres des cinq organisations politiques et de la Société civile qui avaient appelé à un rassemblement devant l’institution parlementaire pour s’opposer au vote du projet de loi portant révision constitutionnelle. Selon une source policière, ces quatre manifestants pourraient être déférés dès ce lundi pour “non respect d’un acte administratif (de l’autorité préfectorale)”, ” trouble à l’ordre public” et “tentative de jeter du discrédit sur une institution de la République (Assemblée nationale”. Du côté de leurs camarades, l’on s’inquiète du sort qui leur sera réservé. Interrogé par Seneweb, Alioune Badara Mboup informe qu’une réunion d’urgence est convoquée ce dimanche “pour organiser la riposte”.”On les a vus hier nuit, ils sont sereins, informe Mboup. Mais, nous dénonçons avec force leur arrestation, on n’acceptera pas qu’ils soient déférés. On alerte l’opinion nationale et internationale. C’est inadmissible.”
À rappeler que le projet de réforme constitutionnelle a été voté hier par la majorité parlementaire (124 députés).

Assane SEYE-Senegal7

Abonnez-vous pour regarder plus de vidéos


Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 + 11 =