Arrivée du 38e rallye aérien Toulouse-Saint-Louis après deux ans sans édition

L’arrivée du rallye aérien Toulouse – Saint Louis, au nord de notre pays le Sénégal, a eu lieu jeudi soir 22 septembre. C’était la 38e édition de cette épopée, après deux ans de pause forcée à cause de la pandémie de Covid-19. Vingt-six équipages ont atterri sur le tout nouvel aéroport de Saint-Louis du Sénégal après un périple à travers la France, l’Espagne, le Maroc, et la Mauritanie. Un événement pour perpétuer l’esprit des pionniers de l’Aéropostale, comme Jean Mermoz ou Antoine de Saint-Exupéry, dans les années 1920.

La dernière étape, de Dakhla à Saint-Louis, en passant par Nouadhibou en Mauritanie, sous les orages, n’aura pas été de tout repos. Comme à l’époque, le plus gros défi pour les équipages du rallye reste la météo.

Jean-Claude Nivet, passionné par l’histoire des pilotes de l’Aéropostale, vient d’atterrir : « Eux, évidemment, ils partaient par tous les temps puisque le courrier devait partir et arriver à l’heure. Il pouvait faire très brumeux, avec une visibilité nulle et des vents de sables. Ils pouvaient voler dans la crasse, pratiquement, sans visibilité pendant des heures. »

« L’histoire de l’Aéropostale, c’est une histoire saint-louisienne »

Sarah Chuche, 24 ans, est ingénieure aéronautique. C’est son premier rallye Toulouse – Saint-Louis. Une belle aventure, explique-t-elle. « Moi, ce qui me surprend, c’est que ce matin, on était à Dakhla, au sud du Maroc, entièrement désertique, on n’avait rien à perte de vue. Et puis là, on arrive, c’est tout vert et même, quasiment inondé. Il y a beaucoup d’eau, c’est incroyable. »

Amar Diallo est né à Saint-Louis. Il travaille pour la communication du nouvel aéroport et suit le rallye depuis une dizaine d’années : « Jean Mermoz s’est posé ici. Le fait de voir ces petits coucous se poser ici, c’est ce qui nous fait frissonner.

L’un des piliers du développement local, ici, à Saint-Louis, c’est d’abord le tourisme. Donc, il nous faut communiquer, expliquer aux Sénégalais de manière générale et même aux Africains de l’Ouest, l’importance de cette aviation civile. L’histoire de l’Aéropostale, c’est une histoire saint-louisienne. »Rendez-vous l’an prochain pour le 40e anniversaire du rallye, créé en 1983.

RFI/senegal7