Accueil SOCIETE Assassinat: Ahmadane Aidara condamné aux travaux forcés

Assassinat: Ahmadane Aidara condamné aux travaux forcés

12ans de travaux forcés c’est la peine que juge a infligé à Ahmadane Aidara. Le jeune avait en effet, asséné quatre coups de couteaux à son ami.  

L’affaire remonte du 22 août 2013. Ahmadane était allé avec sa copine chez son ami à son insu. Le voyant se dirigeait vers la chambre de son fils, la mère du défunt lui a interdit de faire de sa maison une auberge. Alerté, le défunt est allé dire à son ami ses quatre vérités. C’est ainsi qu’ils se sont disputés. Entré dans une colère noire, l’accusé lui a asséné plusieurs coups de couteau. Son forfait accomplit, il a pris ses jambes pour se rendre chez sa grand-mère à Pikine, mais malheureusement pour lui, il a tombé sur la police qui à défaut de pièces d’identité, il est embarqué au commissariat de Thiaroye.

Attrait à la barre de la chambre criminelle de Dakar, l’inculpé selon lui, n’avait pas l’intention de tué son ami. « Je lui ai donné un coup de couteau de manière involontaire, car c’est lui qui est allé vers l’arme », a-t-il expliqué. Des propos que le Procureur général, Saliou Ngom, n’a pas tenus compte, puisqu’il lui a donné quatre coups de couteau au niveau du cou.

A lire aussi: Un entraineur de foot risque 10 ans de prison pour avoir appâté et violé deux garçons

A cet effet, la chambre criminelle de Dakar a condamné le prévenu à 12 ans de travaux forcés en plus d’une amande. Ainsi, le condamné devra payer 4 millions de franc Cfa à la dame Seynabou Diallo et 5 millions de franc Cfa à Mame Binta Mbaye avec qui le défunt a conçu un petit bout de bois de Dieu.

Pour rappel, Ahmadane n’en est pas à son premier séjour à la prison. Il a été condamné pour délit de vol la nuit en réunion et détention de chanvre indien. Selon son père, Ahmadane est pour lui une punition de Dieu.

Abdou Khadre Mboup/Senegal7