Assassinat d’Abdou Elinkine Diatta : Ses partisans exigent la lumière

0

C’est en pleine cérémonie d’intronisation d’une personnage répondant au nom du guérisseur du village qu’Abdou Elinkine Diatta a été abattu lors d’une fusillade. Secrétaire général du MFDC appartenant à l’aile civile, résidant à Ziguinchor était dans son village natal pour prendre part à la cérémonie d’intronisation d’un guérisseur qui sera le détenteur du pouvoir dudit village de Mlomp dans le Boulouf.

Selon un de ses proches, « notre secrétaire général, était dans son village pour assister à la cérémonie d’intronisation et c’est au cours de cette activité que deux snipers sont venus a bord d’une moto et ont fusillé Abdou et un de ses proches qui ont rendu l’âme sur place en blessant trois autres personnes. Ces tireurs avaient sans doute comme cible notre Secrétaire général», déclare-t-il.

Il poursuit, «je ne sais pas à quelle fin, mais, nous doutons des personnes ou individus qui ne sont pas favorables à la paix. Tout le monde sait qu’Abdou Elinkine Diatta est un homme qui travaille dans le cadre de la paix. Il est un leader d’opinion, seule personne qui regroupe des centaines de membres au siège et quand il les parle, ils l’écoute. Après la mort de l’Abbé Diamacoune, c’est la seule personne qui a osé se montrer à la tête de l’aile civile. Et il a toujours favorisé, le dialogue. Depuis 2016, c’est a l’unanimité que nous l’avions installés comme Secrétaire général du MFDC, aille civile. Dès sa première sortie, il avait tendu la main au président Macky Sall pour une éventuelle rencontre et négociation. Après cela, dans une de ses activités culturelles, Abdou Elinkine avait invité les autorités administratives a jouer avec les membres du MFDC au terrain du mangoucouroto, un lieu historique du conflit Casamançaise. C’est dans cet espace que les premiers combattants avaient pris départ vers la gouvernance en 1982», signifia l’homme sous couvert de l’anonymat.

A l’en croire : « nous restons optimistes que la lumière sera faite dans ce problème d’assassinat qui s’est produit en plein jour. Nous avons confiance a la gendarmerie, a nos forces de l’ordre mais également nous ne manquerons aussi à faire nos propres investigations sur l’affaire, parce que la loi est unique. Je pense qu’Abdou Elinkine a le droit de montrer sa position et son appartenance. Il est membre connu du MFDC et favorable à la paix, que les gens veulent ou pas c’est cela sa position.

En dépit sa colère, l’homme est resté prudent, parce que n’ayant accusé aucune partie, ni les organisateurs mais il repose sa confiance sur l’enquête ouverte par les autorités.

Pape Ibrahima Diassy

Leave a comment