Accueil Actualités Assassinat de jeunes dames en état de grossesse : Quand le Sénégal...

Assassinat de jeunes dames en état de grossesse : Quand le Sénégal perd ses repères

Khady Diouf - Marième Diagne et ndioba seck
Khady Diouf - Marième Diagne et ndioba seck

L’affaire Marième Diagne, du nom de la dame sauvagement tuée à Thiès par son ex-petit ami qui lui réclamait ses 3 millions pour leur mariage avorté et l’assassinat de Khady Diouf par un autre jeune dans la même ville de Thiès remettent sur la table, la lancinante problématique de meurtres perpétrés sur de jeunes dames en état de grossesse. Ce, après celui en janvier dernier de Ndioba Seck, 27 ans, tuée avec 64 coups de couteau à Pikine Guinaw Rails de Dakar.

Ndioba Seck, tuée à cause du fœtus qu’elle avait dans le ventre

Ndioba Seck a été éliminée à cause du fœtus de six mois qu’elle portait dans son ventre. Selon les péripéties de l’enquête ayant conduit à l’arrestation de son copain Alioune B. alias «Alioune Moto» et de ses trois amis dont Kosso B. soupçonnés de complicité. Dans cette sordide affaire, le commissariat de Guinaw Rails, la Sûreté urbaine et les experts de la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité- qui ont «ressuscité » des Sms et messages vocaux effacés- ont travaillé main dans la main.

Dans la matinée du 27 janvier 2020, le kiosque de pari foot, situé vers la mosquée de l’arrêt Sips, ne draine pas que des parieurs. Une foule compacte observe, de loin, le corps sans vie jeté près d’un tas de pneus usés. Les enquêteurs du commissariat de Guinaw Rails, dépêchés sur place en même temps que les pompiers, sont là pour les premiers constats.

Mais la terrible vérité qui est ressortie de tout cela, et que les enquêteurs ont mentionné dans leur rapport en évoquant des indices graves et concordants, c’est que le meurtrier principal serait «Alioune Moto» tandis que les autres l’auraient aidé à se débarrasser du corps. Fou amoureux de Ndioba Seck, qu’il rêvait d’épouser, Alioune B. n’aurait pas supporté qu’elle veuille coûte que coûte garder, dans son ventre, un enfant dont il n’était pas le père. À plusieurs reprises, il a lui demandé d’avorter aux premières heures de sa grossesse. Le couple passait son temps à se disputer et cette nuit-là, les choses ont dégénéré dans le sang. Nioba est ainsi «partie», le futur du fœtus aussi…

Marième Diagne tuée à Thiès alors qu’elle était en état de 3 mois

D’après sa maman, tôt le matin, Marième Diagne s’est réveillé en vomissant parce qu’elle en état de 3 mois. Par la suite sa maman lui remet le téléphone parce que son mari qui est en Espagne l’appelle pour s’enquérir de sa santé. Après qu’elle ait rejoint sa chambre, Assane Gueye fait irruption dans la maison accompagné d’un vieux du quartier. Et d’après ses dires, Assane lui à dit qu’il voulait demander pardon à Marième et à la famille.

Mais la mère en voyant Assane, a dit au vieux d’arrêter parce que ce dernier est « persona non grata » dans la maison et fait même l’objet de recherches par la police pour avoir proférer des menaces à la victime alors qu’elle était sur les liens du mariage. Mais sur insistance du vieux, sa maman accepte finalement Assane d’entrer dans la maison.

Alors qu’elle raccompagner le vieux, Assane a fait demi-tour pour retourner dans la maison et trouver Marième dans sa chambre en train de converser avec son mari. Soudain la maman du avoir entendu des cris stridents. A son arrivée, il trouve Assane sur Marième en train de lui asséner des coups de couteaux sous le lit où s’était refusée la victime.

Elle a aussi tentée de faire tout son possible pour extirper Assane Gueye des mains de sa fille. Mais malheureusement le mal est déjà fait. Marième succombera avant d’arriver à l’hôpital.

Khady Diouf assassinée avec sa grossesse…

Chérif Assane Fall, fils d’un célèbre marabout «Baye Fall», qui avait accusé Khady Diouf de chercher à salir le nom de sa famille en l’accusant d’être l’auteur de sa grossesse, aurait reconnu finalement le meurtre de la jeune fille. Relate l’Observateur dans sa livraison du jour.

Chérif Assane Fall aurait ainsi voulu solutionner l’équation à sa façon. La nuit du drame, il a demandé à son fidéle ami Thiemo Diop d’aller chercher la jeune fille au quartier Medina Fall. Le jeune talibé s’est exécuté pour conduire Khady Diouf auprès de son marabout. Elle quittera son domicile aux environs de 21 heures, et ne donnera plus de nouvelles de Chérif Assane Fall qui avait demandé à Thierno Diop de rentrer chez lui aurait pris la jeune fille dans sa voiture. Ils sont allés vers l’hôpital «Dalal Xel». Le jeune marabout aurait cherché vainement à la convaincre de trouver le père de son enfant ailleurs. Khady Diouf s’est entêtée dans ses accusations. Énervé et en colère, Chérif Assane Fall l’aurait prise par la gorge et serré très fort jusqu’à ce que la jeune fille perde son souffle. Quand il a constaté que la jeune fille avait perdu la vie, il l’avait abandonnée aux abords de la route qui mène au quartier Keur Saib Ndoye, dans la commune de Thiès-Nord, rapporte-t-on.

Khady Diouf serait ainsi morte par strangulation. Et, selon des informations recueillies par l’Observateur, Chérif Assane Fall aurait révélé l’avoir étranglée avec ses mains. Toutefois, le procureur de la République a commandite une autopsie. Le corps sans vie de la jeune fille est acheminé à l’hôpital Aristide Le Dantec pour une autopsie approfondie afin de confirmer son début de grossesse et de renseigner sur les causes de son décès. Le présumé meurtrier Chérif Assane Fall, fils d’un célèbre marabout «Baye Fall» et son chambellan sont actuellement en garde à vue.
senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici