Accueil Faits Divers Assassinat du français : Idrissa Ndiaye et Ahmadou Diallo risquent les travaux...

Assassinat du français : Idrissa Ndiaye et Ahmadou Diallo risquent les travaux forcés à perpétuité

Accusés d’être les auteurs de l’assassinat de François Gaillard, Idrissa Ndiaye et Ahmadou Diallo ont été attrait, hier, à la barre de la Chambre criminelle du Tribunal de Dakar. L’affaire mise en délibéré, le jugement sera rendu le 28 septembre 2018.

Idrissa Ndiaye et Ahmadou Diallo encourent les travaux forcés à perpétuité. Où, du moins si l’on croit au représentant du Ministère publique, Me Saliou Ngom. Ce dernier a estimé que les faits reprochés à ces deux personnes sont d’une extrême gravité. Car, a-t-il déclaré,  Ils ont exercé des violences atroces sur la victime. « Le parquet a requis les travaux forcés à perpétuité à l’encontre des accusés », peut-on lire dans Source A.

A noter que les prévenus se sont rejetés les fautes face au juge. Selon Ahmadou Diallo, le coup a été manigancé et exécuté par son co-inculpé.  « Quand nous sommes entrés, j’ai rejoint le salon. […] Idrissa est entré dans la chambre et est ressorti avec un ordinateur », a-t-il affirmé. Avant de poursuivre : « La victime s’est réveillée et Idrissa l’a violement bousculé et la ligoté ». Des déclarations qui ont été démentis par Idrissa Ndiaye. « Ce qu’il dit, ce n’est pas la vérité. […] C’est lui qui l’a frappé », a-t-il soutenu. Mais l’affaire mise en délibéré, le jugement sera rendu le 18 septembre prochain.

Pour rappel, le PV a révélé que, le 10 novembre 2013, Idrissa Ndiaye et Ahmadou Diallo s’était rendus chez François Gaillard dans le but de lui voler ses médailles en or. Mais, comme le français s’était réveillé, ils s’étaient battus. Et, le propriétaire des médailles a perdu la vie.

Pape Coly-Senegal7